Playoffs de D1 nationale: battu par Hoboken (4-6), SNOB Schaerbeek n'est pas encore résigné

L'AS SNOB Schaerbeek s'est incliné dans la manche aller des playoffs contre GS Hoboken (4-6). Les joueurs du président Abdellah Oulad, qui ont déjà pleinement réussi leur championnat espéraient secrètement l'emporter pour se rendre dans la province anversoise avec un petit avantage. Et pour le même prix, cela aurait pu passer. «La nervosité a vite pris le dessus», explique le coach bruxellois, Hazzis Iabkrima. «Cela en raison d'un arbitrage qui ne nous a vraiment pas été favorable. Directement, le «duo» nous a pris en grippe. Alors que nous étions menés 0-1, nous sommes déjà arrivés à la cinquième faute fatidique.

Nous allions seulement atteindre la 20e et c'est sur un penalty aux neuf mètres transformé par Lemaire que nous avons concédé le break. Heureusement, nous avons réussi à nous calmer pour recoller à 2-2 juste avant la pause, via A. Shkodra. Dès la reprise, Hoboken, en contre a repris l'avance. C'est alors que nous avons connu notre meilleur quart d'heure du match, en renversant la vapeur via Bouyfoulktine: 4-3. L'expérience des Anversois a toutefois fait la différence. Dans les dix dernières minutes, nous avons pris trois buts. Dommage, car Larchi (photo) a aussi manqué un penalty aux neuf mètres, qui aurait pu nous permettre de mener 5-3.»
Pour notre interlocuteur, c'est vraiment l'expérience des grands rendez-vous qui a permis aux visiteurs de quitter le «Kinetex» avec un break d'avance. «Il faut rappeler que la saison dernière encore, nous militions en D2. Nous sommes toujours en train d'apprendre au sein de l'élite. Des gars en face comme Dillien, Amazou et même Daali, venu en renfort du KK Malle/Beerse de l'Union Belge ont déjà un sacré vécu. Ils en ont profité pour faire le trou en fin de partie.»

«LA PRESSION SUR LES ANVERSOIS»
Schaerbeek devra donc pour rêver de finale aller s'imposer par trois buts d'écart à Hoboken. Et ce sera déjà pour ce vendredi 19 mai, à 21h15. «Le fait d'enchaîner ce match «retour» en l'espace de 48 heures n'est pas pour me déplaire. Comme cela, mes joueurs ne cogiteront pas trop longtemps. Ils savent qu'ils n'ont pas démérité et que tout n'est pas perdu. Nous nous étions imposés à deux reprises contre ces mêmes adversaires en championnat. Pourquoi pas une troisième fois? La pression sera clairement sur les Anversois. Pour nous, atteindre le finale ne serait que du bonus. Nous allons aborder ce match retour l'esprit libéré. On va tout donner pour ne rien regretter. De nouveau, je pourrai compter sur l'entièreté de mon effectif.»

LA MARCHE DES BUTS
13e Daali (0-1), 18e Lemaire sur penalty aux neuf mètres (0-2), 21e Tigra (1-2), 29e A. Shkodra (2-2), 34e Amazou (2-3), 35e A. Shkodra (3-3), 47e Bouyfoulktine (4-3), 50e Dillien (4-4), 55e Daali (4-5), 56e Amazou (4-6).

Nicolas TOUSSAINT

Retrouvez l'album photos de ce match sur la page Facebook officielle de la LFFS en cliquant ici

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2012 L.F.F.S. / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.