P1 du Brabant Wallon/Bruxelles-Capitale: Action Juniors Schaerbeek sacré au bout du suspense

Après Hellas Thulin dans le Hainaut, Loch Ness Jemppe dans le Namurois, Relais Lambermont Olne dans la province de Liège et Areler Futsal Arlon en province de Luxembourg, le dernier champion de P1 à la L.F.F.S. vient d'être connu dans le Brabant Wallon/Bruxelles-Capitale. Il s'agit d'Action Juniors Schaerbeek. L'équipe avait encore besoin d'un point dans cette finale à Destier Evere, qui possédait avant cette cet ultime rencontre le même nombre de points, mais une victoire de moins. Les Schaerbeekois ont partagé l'enjeu (3-3), synonyme de titre et de montée en D3.

«Ça n'a pas été de tout repos mais cela, on le savait», avoue le C.Q. et coach de l'équipe championne Mimoun Zahri. «Chaque équipe a mené. Alors qu'il restait sept minutes, nos hôtes ont recollé à 3-3. Il leur fallait absolument la victoire pour être sacrés. Ils ont pris tous les risques. Nous avons réussi à faire front. Le coup de sifflet final a été accueilli avec soulagement devant une trentaine de supporters. Malgré l'enjeu de ce duel, tout s'est déroulé dans un total respect. Les deux clubs s'apprécient. Cela avait été différent lors de notre confrontation face à CDJ Anderlecht, autre équipe qui s'est battue pour décrocher les lauriers. Voyant la victoire leur échapper, ses joueurs s'étaient montrés agressifs, au point de tenter de chercher la bagarre. Nos jeunes éléments ne sont pas entrés dans leur jeu.»
Le club fondé en 2003 regroupe principalement des jeunes et anciens de l'A.S.B.L. Action Josaphat situé à Schaerbeek même. «Notre maison de jeunes recense 120 adhérents. Nous les occupons via diverses activités comme le football, le théâtre,... et le football en salle. Des animateurs font également partie du noyau, comme Bilal Berroho, le héros de cette soirée de fête. C'est lui qui a inscrit nos trois buts. Personnellement, je m'occupe avec Dominique Wetshi, mon délégué qui m'a rejoint il y a sept ou huit ans de la gestion de l'équipe.»
Une des forces de la formation aura été sa défense, qui ne s'est retournée que 65 fois en 24 rencontres. «Ce qui ne fait même pas trois buts encaissés en moyenne par match. C'est plutôt remarquable en football en salle. Il est vrai que nous pouvons compter sur un gardien rassurant, en la personne de Jules Omendé. Avec mes défenseurs, c'est la parfaite osmose.»

DELOCALISATION EN VUE?
Notre interlocuteur aborde son prochain et premier séjour en D3. «Ce que cela va changer? Pas grand-chose. On débutera la saison dans l'optique de terminer en tête. C'est dans ma philosophie. Si cela se passe moins bien, on privilégiera le maintien. Nous avons joué deux fois en match amical face à D2 de Futsal Wemmel. Chacun a remporté une victoire. Il faudra toutefois s'adapter, à la règle des cartes bleues notamment. On cherchera sans doute à disputer l'un ou l'autre match amical. Et pourquoi pas face à SNOB AS Schaerbeek, nos voisins auxquels on souhaite le meilleur aux playoffs?»
Jouant à domicile le mercredi, l'équipe sera désormais contrainte, vu son passage en Nationales à prester «at home» le vendredi soir. «Ce qui nous tracasse davantage, c'est l'occupation de notre salle. On va devoir la partager avec SNOB AS Schaerbeek, qui évolue aussi au complexe du «Kintitex». Il faudra donc peut-être se délocaliser.» 

Nicolas TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2012 L.F.F.S. / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.