N3D: Tavigny est rentré dans le rang mais ne s'inquiète pas

Soca Tavigny s'est illustré en début de championnat en occupant la tête de la Nationale 3D (ABFS) après trois rencontres. Depuis, le rythme s'est un peu adouci. Deux revers se sont enchaînés contre Borussia Loyers et à Beyne-Issimo. Les Luxembourgeois se sont logiquement repris chez les lanterniers d'Anhée, avant de s'écrouler en seconde période à l'Areler Futsal Arlon, qui a franchi la barre des dix buts inscrits: 10-1. «Même lorsque nous étions premier au classement, on savait très bien que cela n'allait pas durer éternellement», avoue le joueur de Tavigny, Jérémy Rode. «Nous sommes tombés sur des adversaires simplement plus coriaces. Cela a un peu moins bien tourné en notre faveur.

Beyne-Issimo (7-3) aurait apparemment livré son meilleur match de la saison contre nous. Face à Loyers, cela aurait pu basculer d'un côté comme de l'autre (9-11). Enfin, dernièrement à Areler Futsal Arlon, son gardien a été intraitable. Si c'était 3-0 au repos et non 3-3, c'est en partie grâce à ses arrêts. L'écart n'a cessé de croître par la suite. Nos hôtes étaient tout simplement plus forts. Il faut savoir que les Arlonais ne pratiquent que la salle et combinent avec le championnat du Grand-Dûché de Luxembourg. Ils s'entraînent aussi régulièrement en semaine. Forcément, les automatismes sont plus que rodés. Alors que nous, c'est complètement l'inverse. On prend notre sac le vendredi, on s'amuse entres potes avant de partager la troisième mi-temps. On n'a pas la même vision des choses, même si cela ne nous empêche pas de donner le maximum sur le terrain.»

METTRE FIN A L'INVINCIBILITE DE LAMBERMONT?
Tavigny occupe désormais le sixième rang dans une série où la première moitié de classement est fortement compact. «Il n'y a pas encore vraiment d'équipes qui soient parvenues à s'échapper. On ne revendique pas les premiers rôles. On prend match par match, tout en ayant quand même le top 5 en point de mire. Il n'y a pas de descendant cette saison. C'est l'occasion de jouer sans aucune pression. Cela n'arrivera peut-être plus jamais.»
Du coup, le club en profite pour donner du temps de jeu à ses jeunes. « Antonin Zune et Gaël Baoo, qui n'ont que 17 ans nous accompagnent souvent. Ils accumulent l'expérience et progressent de match en match.»
C'est le leader aux points perdus de Renove Concept Lambermont qui se rendra dans la salle bastognarde ce vendredi 17 novembre. «C'est un gros match. A domicile, on ne doit avoir peur de personne. On espère embêter au maximum les Liégeois, qui restent les seuls invaincus après sept matchs.»

NICOLAS TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2012 L.F.F.S. / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.