N3D: saison de contrastes pour Cosmos Stavelot

Le Cosmos Stavelot n'arrive par à décoller en Nationale 3D de l'A.B.F.S. L'unique victoire remonte au mois de septembre contre BF Dinant (5-4), avec depuis un point décroché contre les derniers du BS Anhée (5-5). Pour la première fois vendredi dernier, l'équipe même a encaissé plus de dix goals au Soca Tavigny (12-5). «Sans son dernier rempart, Tavigny a joué d'entrée avec Jonathan Schinkus comme gardien-volant», explique le capitaine stavelotin Steven Bertrand (photo). «Et dans la petite salle bastognarde, il a réussi à marquer trois fois. De notre côté, nous n'avions pas de réserviste. Pour être cinq, nous avons dû affilier le jour même Grégory Bertrand, qui revenait d'une déchirure et qui n'avait plus évolué avec nous depuis au moins un an. On a tenu en première période (5-3), avant de craquer physiquement.»

Avec un bilan de 3 sur 20, l'équipe occupe l'avant-dernière place. «Pourtant, du noyau qui avait décroché la huitième place la saison passée, l'ossature est demeurée. Robin Denis est même venu nous rejoindre. La série ne semble, de plus pas plus forte qu'en 2016-2017. La motivation manque parfois. Est-dû au fait que l'on sait qu'il n'y aura pas de descendant au terme du championnat? Peut-être. C'est dommage, car nous possédons l'effectif pour au moins intégrer à nouveau le ventre mou, avec toujours notre président Jean Roufosse pour nous coacher, épaulé par notre trésorier, Pierre Blaise.»
A l'inverse, le «Cosmos» réalise un beau parcours en Coupe de Belgique. Après avoir déjà sorti la N2B de Futsal Evere, leader aux points perdus, il s'est imposé lors du troisième tour à ISTB Herent, troisième en N3A. Comme récompense, les Liégeois auront l'honneur d'accueillir le 5 janvier 2018 la D1 de SNOB Schaerbeek. Au même moment se déroulera la remise de prix du mérite sportif. «Malgré nos difficultés en championnat, cette compétition nous sourit cette saison. Il faut dire que nous étions neuf face à Evere. C'est la première fois que le club se confrontera à une équipe de l'élite. Devant notre public que l'on espère nombreux vu l'affiche, on n'aura rien à perdre. Et qui sait? Nous ne serions pas la première équipe de D3 à surprendre une formation de D1. Nos chances sont certes minces, mais on y croit.»

RETROUVAILLES AVEC LALLOYER
Mais avant, il restera un match en championnat à disputer le 15 décembre à Action 22 Tenneville. «Nous sommes au repos ce vendredi 8 décembre. Ce match à Tenneville sera important. Les Luxembourgeois ont un point de plus et un match de moins. Après trois mois sans succès en championnat, il serait temps de renouer avec la victoire. On se doute qu'en face, Steve Lalloyer qui a évolué chez nous par le passé sera des plus motivés.»

NICOLAS TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2012 L.F.F.S. / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.