N3D: quatre matchs et autant de victoires pour Herstal 1453 non sans frayeur

Le champion en titre de la P1 liégeoise de Herstal 1453 a réussi le départ parfait pour ses grands débuts en Nationale 3D de l’A.B.F.S.: quatre matchs, quatre victoires. Toutefois lors des deux dernières, les Liégeois ont connu quelques frayeurs. En Coupe de Belgique, ils ont dû avoir recours aux tirs au but contre le FC Namur, pensionnaires de P2 namuroise pour se qualifier, alors qu’il menaient confortablement 1-4 au repos. Dernièrement en championnat, le marquoir indiquait 4-1 au BS Anhée après cinq minutes, avant que la machine ne se mette progressivement en route: 6-10.

«Nous avons été surpris par l’étroitesse de la salle d’Anhée, à peine plus grande que la moitié de notre terrain à Herstal», explique le C.Q. herstalien, Ibrahim Ozdemir. «On s’étonne même que cette surface soit homologuée. Pris à froid, on a encaissé sur les quatre premières frappes locales. Depuis les gradins, j’ai alors exhorté mes joueurs à réagir. Ils l’ont fait, même s’il a fallu attendre que les chiffres montent en seconde période à 6-6 pour passer définitivement devant, via des buts de Allal Messaoudi (3), Anas Zougar (2), Vincenzo Giuliano (2), Julien Mbazoa (2) et Patrick Nelles.»
Hakan Cabir (sur la photo, à droite), joueur de l’équipe et trésorier du club enchaîne sur le match de Coupe de Belgique, où Anas Zougar, Arnaud Kis et Julien Mbazoa manquaient. «Nous n’avons pourtant pas pris notre adversaires à la légère. On savait que malgré les deux divisions d’écart, les Namurois possédaient dans leurs rangs des ex-joueurs de D3. Ces derniers n’ont rien lâché, alors que l’on a manqué de concentration en finition. C’est un peu triste d’avoir eu recours aux penalties pour poursuivre l’aventure. Cela doit servir de leçon.»
Cela saute aux yeux: l’équipe est surtout porté vers l’offensive, avec déjà 29 buts inscrits en trois matchs en championnat. «Nous avons des joueurs capables de faire la différence, tels Allal Messaouidi et bien d’autres encore. Nous aimons aller de l’avant, mais nous savons aussi, quand les conditions le demandent opter pour le contre. On a des meneurs sur le terrains, comme notre capitaine Patrick Nelles, pour nous guider. L’une de nos principales forces, hormis cette facilité à marquer, c’est le caractère. C’est ce qui nous a permis de renverser la vapeur chez les Anhétois.»

LA «D2» SANS PRESSION TOUTEFOIS

Herstal 1453,coaché par Ali Elifoglu fait forcément partie des candidats au titre. «On n’a jamais caché notre ambition de continuer de progresser et de rejoindre, maintenant la D2. Toutefois, il faut tempérer les choses. C’est notre première expérience en D3. Restons prudents. On sait que beaucoup d’adversaires nous attendent. On ne se mettra jamais la pression. Si on échoue, cela ne sera pas catastrophique. On continuera à prendre match par match et on verra où cela nous mène.»

Ce vendredi, ce seront les retrouvailles avec MF Oreye, le prochain adversaire, qui est également monté de P1. «On a d’excellentes affinités avec ce club. Nous avons déjà disputé plusieurs matchs amicaux. L’objectif sera toutefois d’entretenir la spirale et réaliser un 8 sur 8.»

Le coup d’envoi sera donné à 21h15, à «La Préalle». Juste avant, le club présentera son équipe et le coup d’envoi sera donné par le député et bourgmestre de Herstal.

NICOLAS TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2012 L.F.F.S. / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.