N3D: problème de mentalité au Cosmos Stavelot

Un peu à l’image de la défunte campagne, le Cosmos Stavelot n’arrive pas vraiment à décoller lors de ce premier tour en Nationale 3D de l’A.B.F.S. L’équipe possède six unités, mais une seule victoire est à répertorier. C’était le 5 octobre au Borussia Loyers. «Nous ne sommes pas assez réguliers au niveau des présences», déclare le président du «Cosmos», Jean Roufosse. «Parfois, on arrive le vendredi et je ne sais toujours pas, pour certains s’ils seront là ou pas. C’est la raison pour laquelle on a dû affiler deux joueurs supplémentaires, via des connaissances d’éléments déjà au club. Amaury Fransolet nous a ainsi rejoints, de même que Grégory Reuter, qui évolue au football en P1 à Dison. On ne le regrette pas. Car si nous avons toujours des difficultés à sortir de gros résultats, ils nous donnent entière satisfaction.»

En attendant, l’équipe pointe au 13e rang, qui sera relégable en fin d’exercice. «Franchement, nous ne sommes pas à notre place. Nous l’avons encore prouvé en Coupe de Belgique. Nous avons franchi les deux premiers tour en sortant une formation de D3 (NDLR: Gedinne United) et de D2 (NDLR: ASM Etterbeek). Au troisième tour, nous menions 1-2 en seconde période au Sporting Soignies, jouant le milieu de tableau en N2A. On a encore trouvé la latte à trois minutes du terme. Et alors que nous filions vers la qualification, l’arbitre a accordé un penalty imaginaire converti par les Sonégiens, qui à l’issue du match reconnaissaient l’erreur de l’arbitre. On a donc disputé l’épreuve des tirs au but terriblement frustrés. Personne n’a craqué durant les trois bottés et à la mort subite, la pièce est tombée du coté hennuyer. Cela fut une terrible déception, d’autant que nous aurions pu recevoir, en 1/16 de finale la D1 d’Engie CHU Liège. Encore une fois, nous méritons mieux que notre classement actuel.»

GAGNER CONTRE LS BASTOGNE

Il faudra vite le prouver désormais mathématiquement, car seuls les points compteront au terme de la saison. «On doit garder l’envie avec laquelle nous avons abordé ce match au Sporting Soignies. Avec cette même mentalité affichée lors de chaque match, on ne pourra que s’en sortir.»

La prochaine rencontre, ce vendredi 14 décembre contre LS Bastogne sera donc un bon test. «Vu le programme qui nous attend ensuite avec une visite chez le gros favori pour le titre de Herstal 1453 et une double confrontation aller-retour, en 2019, en l’espace de cinq jours face à l’ONU Seraing Club Liégeois, troisième, on doit s’imposer contre les Luxembourgeois. Capables du meilleurs comme du pire, nous devrons emmagasiner un maximum de points à domicile au second tour.»

NICOLAS TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2012 L.F.F.S. / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.