N3D: LS Bastogne aurait pu être coleader

LS Bastogne est une des équipes qui a été pénalisée par le forfait général enregistré dernièrement par Relais Lambermont/Olne. Les Bastognards l'avaient emporté et forcément, cette victoire et ce match ont été gommés du classement général. «Si ce succès avait été maintenu, nous serions actuellement en tête de hiérarchie avec ONU Seraing», déclare le C.Q. et coach de LS Bastogne, Donavan Hinck (photo). «Mais bon, c'est le sport et on doit faire avec.»
Bastogne a néanmoins réussi son envol. Sur les trois matchs disputés, l'équipe affiche un 5 sur 6 et une qualification pour le second tour de la Coupe de Belgique.

«Après des succès au Cosmos Stavelot et contre BS Anhée, nous avons laissé filer notre première plume contre Beyne-Issimo (4-4). C'était 1-1 au repos. Les Liégeois ont réalisé le break (1-3). Nous avons recollé pour planter, pensait-on le but victorieux à la 49e (4-3). L'arbitre a laissé étrangement deux minutes d'arrêt de jeu. Nous avons concédé un dernier coup franc pour une faute de main involontaire. Beyne a égalisé en deux temps, sur un ballon qui est passé entre plusieurs jambes. Sur le coup, cela a été un peu frustrant, mais au final, c'est un partage assez logique. J'ai trouvé Beyne encore meilleur que Relais Lambermont/Olne, qui avait pourtant terminé champion en P1 liégeoise la saison dernière.»
Les voyants restent donc au vert et notre interlocuteur est particulièrement satisfait de la bonne tenue de sa défense. «On a pris que six buts en trois matchs. Ce qui reste remarquable au football en salle. Nous sommes bien en place. Tactiquement, les joueurs appliquent les consignes. Nos deux jeunes venus pour apprendre sont à l'écoute. Egon Weiler (16 ans) était du nul forgé contre Beyne-Issimo et aussi lors de notre qualification au MSG Ernage au premier tour de la Coupe de Belgique. Quant à Alexandre Neu, il a joué le match contre Relais Lambermont/Olne et a même marqué l'un des neuf buts inscrits au BS Anhée.»

CONTRE RC ANDERLUES A... TENNEVILLE
L'objectif à atteindre reste toutefois modeste. «On se souvient que la saison dernière, nous avions réalisé un 10 sur 12 pour complètement coincer au second tour. On reste donc prudent, même si nous avons le potentiel pour lorgner le top 5, avec un noyau de 13 ou 14 joueurs. Un objectif que peuvent aussi viser nos voisins luxembourgeois que sont Soca Tavigny, Boca Juniors Libramont et l'Areler Futsal Arlon. Difficile toutefois de citer un véritable favori dans la série. ONU Seraing est en tête, mais les Liégeois ne l'ont emporté dernièrement que 4-3 face aux lanterniers de Anhée (NDLR: qui n'étaient que cinq), qui a déjà pris pourtant 46 buts en cinq matchs.»
Ce vendredi, ce sera place au derby contre Boca Juniors Libramont. «Chaque équipe avait remporté l'une de nos deux confrontations la saison dernière. Cela risque à nouveau d'être serré. On enchaînera par le deuxième tour de la Coupe de Belgique contre RC Anderlues (N2A). Un match que nous disputerons non pas à Bastogne, mais à Tenneville, équipe que nous recevrons le vendredi suivant à domicile en championnat.»

NICOLAS TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2012 L.F.F.S. / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.