N3D: BF Dinant repartira sans souci en D3

Le coach du BF Dinant, Olivier Baudelet (photo), qui exerce en Nationale 3D à l’A.B.F.S., est également l’adjoint de Christian Léonard au club de football de Beauraing. Samedi soir, il a fêté le titre en P2B namuroise avec deux de ses joueurs de football en salle.  «Jordan Mayanga porte les couleurs de Beauraing, comme Kevin Héligers», déclare Olivier Baudelet. «On peut ajouter notre gardien, Justin Delobbe, qui évolue avec notre équipe B. Et la saison prochaine, nous pourrons compter sur François Weynant, qui a signé à Beauraing. Interdit de futsal par son club de Meux, il termine quand même avec nous, après avoir pris du recul en prairie.»

Ce dernier a pleinement répondu depuis sa remise à disposition du côté dinantais. L’équipe est sixième, mais aux points perdus, elle ne se situe qu’à trois longueurs de Beyne-Issimo, le second classé. «Je pense que les Liégeois garderont ce premier accessit jusqu’au bout. Et c’est tant mieux. Car si nous avions dû encore terminer deuxième comme la saison passée, nous aurions à nouveau refusé de monter en D2, si on nous l’avait proposé.»
Pour notre interlocuteur, il y aurait trop d’inconnues pour prendre ce risque. «Notre effectif a déjà mal pas changé par rapport à la saison dernière et nous comptons pour le prochain exercice faire confiance à quelques joueurs de notre provinciale. Lou Meurice et Justin Warichet, qui sont déjà venus nous dépanner avec succès cette saison seront repris lors des matchs à domicile. Ils dépanneront à l’extérieur si c’est nécessaire. Bertrand Kinif qui s’était surtout contenté de jouer avec notre P2 en raison d’une formation qu’il suivait va de nouveau être plus disponible. Il apportera un plus. Nous sommes aussi en contact avec un joueur de foot de D3 amateurs. Il n’a pas de passé dans la discipline, mais il devrait vite s’adapter. On préfère donc, vu ces modifications qui se préparent repartir une saison de plus en D3.»

PAS DE REGRET

Olivier Baudelet pense toutefois que son équipe aurait pu rivaliser pour le titre. «En tout cas, si nous avions pu poursuivre sur notre lancée de la fin de premier tour, où j’ai souvent eu un noyau complet. Cela a été plus compliqué ensuite. On s’est, par exemple rendu à cinq avec seulement deux éléments de D3, Jérôme Lambotte et Baptiste Wéron à Beyne-Issimo. Pourtant, on n’a été défait que 3-1, notamment sur deux phases arrêtées. On n’a toutefois aucun regret.»

Le coach dinantais nous donne son avis sur le champion de Renove Concept Lambermont. «C’est mérité. C’était l’équipe la plus complète. Par contre, j’ai trouvé leurs joueurs un pleurnichards lorsqu’ils étaient bousculés dans les duels plus physiques. En D2, cela risque de faire mal s’ils n’enrôlent pas quelques éléments capables de rivaliser sur ce plan.»

Quant aux Dinantais, il leur reste trois matchs pour se faire plaisir. «Même si on n’ambitionne pas la seconde place, on jouera ces rencontres pour essayer de les gagner, dont la prochaine, le 20 avril face à Action 22 Tenneville.»

NICOLAS TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2012 L.F.F.S. / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.