N3D: Beyne-Issimo a son sort en main pour décrocher le titre

Le club de Beyne-Issimo vit une saison de rêve en Nationale 3D à 'ABFS. Outre le fait d'avoir fait trembler le leader de D1, ARB Hamme, en 1/16 de finale de la Coupe de Belgique (3-4), les Liégeois viennent de remporter le sommet contre Renove Concept Lambermont. Ce qui leur a permis de prendre seuls le leadership. «Ce n'est pourtant pas notre meilleur rencontre», avoue le coach de l'équipe, Michaël Turi. «A 2-2, nous avons rapidement pris deux nouveaux buts. Jusque-là, nous étions certainement stressés par l'enjeu. Nous avons néanmoins su réagir en recollant aussi rapidement. Nous avons émergé physiquement et surtout, au caractère.»

Voilà Beyne en tête, alors que l'équipe militait encore en P1 liégeoise la saison dernière. La spirale positive se poursuit avec un bilan remarquable de 15 points sur 16. «Il faut remonter à notre déplacement le 3 novembre 2017 au BF Dinant pour trouver trace de notre dernière défaite. Le contexte là-bas était particulier. Avec une fanfare qui n'arrête pas de s'adonner, il était compliqué de communiquer. Il y aura un match retour...»
Si le plus beau est peut-être à venir, le match de gala contre ARB Hamme est déjà bien ancré dans les mémoires. «Nous avions réussi à rassembler plus de 200 personnes dans notre salle. C'était fou. Et dire que nous avons même mené 2-1 en début de seconde période contre l'un des ogres de l'élite. Finalement, nous avons pris le but fatidique à une minute du terme. On n'a jamais senti les deux divisions d'écart. Ce match a été quelque part un déclic. On a pris conscience réellement de nos moyens.»
Maintenant, l'objectif est clairement d'aller au bout en championnat. «On savait que l'on avait le potentiel pour jouer directement le top 5, voire le top3, malgré notre statut de promu. Mais se battre pour le titre, c'est la cerise. Lambermont est à maintenant à deux points, avec un match de moins, Même si nos rivaux remportaient cette rencontre de retard, nous aurions toujours un succès de plus. Nous avons donc plus que jamais notre sort en main.»

LE TITRE POUR LES 10 ANS
Le compte à rebours est lancé. «Il reste sept finales que nous devons aborder du mieux possible. Nous avons eu la chance de monter ces deux dernières saisons, mais jamais avec un titre en poche. Pour notre club qui fêtera l'année prochaine ses dix ans d'existence, ce serait un aboutissement que de rejoindre par la grande porte la D2. Toutefois, rien n'est encore fait.»
Au repos ce vendredi 9 février, Beyne-Issimo tentera de ne pas perdre le bénéfice de ce succès de prestige contre Lambermont en confirmant contre LS Bastogne le 16 février. «Il faudra faire sans Kevin Crisigiovanni, qui sera suspendu. C'est notre meilleur buteur et un élément clé techniquement. C'est un match à jouer comme les autres. On sait qu'il n'y aura pas de descendant, mais des déplacement au Cosmos Stavelot ou dans la petite salle de Soca Tavigny ne seront certainement pas faciles. Il faudra que nos jeunes éléments gardent leurs antenne droites(sic)
A signaler pour conclure que le club a obtenu l'organisation des finales de coupes provinciales 2018, qui auront lieu le vendredi 25 mai. «Après trois échecs, c'est une belle reconnaissance. Et accueillir cette apothéose en tant que champion, ce serait encore mieux.»

NICOLAS TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2012 L.F.F.S. / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.