N3D: Areler Futsal Arlon n'a pu faire de miracle

Les champions en titre de P1 luxembourgeoise de l'Areler Futsal Arlon n'ont pas effectué le déplacement à Wavre-Sainte-Catherine (N3A) dans le cadre du second tour de la Coupe de Belgique à l'ABFS. «Nous n'aurions pu arriver à l'heure», déplore le co-président arlonais, Pascal Louis. «Nous avions près de 240 kilomètres à effectuer, pour un coup d'envoi qui était fixé à 20h. Nous avions réalisé nos calculs. Il aurait fallu que nos joueurs, dont l'immense majorité travaille au Grand-Dûché du Luxembourg quittent le bureau à 16h30. Or, ils finissent à 18h. On ne pouvait donc pas faire de miracle.

Il faudrait peut-être que l'A.B.F.S. se penche sur le problème et instaurer que des matchs de Coupe de Belgique, qui engendrent parfois des déplacements plus lointains -vu le tirage au sort- ne puissent commencer qu'à une certaine heure. Nos hôtes également auraient pu se montrer fair-play en reculant l'heure de la rencontre. Il y avait sûrement moyen de trouver un arrangement. En attendant, nous voici privés de la compétition pour la saison suivante, alors que si cela avait été réalisable, nous nous serions déplacés.»
Ce forfait est synonyme de premier revers de la saison, puisque qu'en championnat, l'équipe arlonaise, qui milite en Nationale 3D à l'A.B.F.S. est invaincue, avec trois succès et deux partages. «Ce 8 sur 10 est trompeur, car deux de nos succès n'ont été fêtés que sur le plus petit écart. La chance est un peu avec nous depuis les l'entame de la saison. On se dit, dès lors que nous ne sommes pas à l'abri d'un accroc.»

EN D2 EN 1992-1993
En attendant l'équipe partage le leadership avec Borussia Loyers, qui compte toutefois un match de plus. «Nous avons une réunion de comité ce mercredi. Forcément on abordera notamment la possibilité de rejoindre la N2. Cela par la force des choses, vu notre classement. La dernière fois que le club a connu cet échelon, c'était en 1992-1993, avec pour adversaires Rochefort, Namur, Oreye, Theux, Trivières, Embourg, Baronville, Le Gaumais St-Léger,... J'étais à l'époque encore joueur. Cela ne nous rajeunit pas. (rires) Ce n'est toutefois pas une priorité. Le groupe continuera de s'aligner sans trop calculer. Pour l'instant, la combinaison avec le championnat du Grand-Duché de Luxembourg ne passe à merveille. Là aussi, la spirale est positive. Le coach, Andre Serio gère parfaitement le noyau. Notre jeu est plutôt fluide. Lors de notre dernier succès en championnat contre Action 22 Tenneville (7-4), nous avons atteint la première période sans aucune carte bleue. Ce qui n'est pas courant.»

SEUL EN TETE?
Le choc aura lieu ce vendredi pour l'«Areler», qui reçoit justement Borussia Loyers. Le vainqueur prendra seul la tête de la compétition. «C'est actuellement l'équipe la plus prolifique offensivement (NDLR: 43 buts en six matchs), mais aussi une de celles qui encaisse le plus (NDLR: 39 buts; seul Soca Tavigny (40) et surtout BS Anhée (54) font pire). Cela sera un bon test. On tentera de conserver notre bonne dynamique.»

NICOLAS TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2012 L.F.F.S. / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.