N3D: Action 22 Tenneville a déclaré deux fois forfait avec sa P3 pour éviter de le faire avec sa D3

En Nationale 3D de l'A.B.F.S., Action 22 Tenneville n'a rien pu faire dernièrement contre Renove Concept Lambermont, qui fait partie des favoris pour la montée en D2. Le souci, c'est que ce revers  fait suite à trois autres précédents face à Beyne-Issimo, BF Dinant et Boca Juniors Libramont. «On sortait pourtant juste avant d'une victoire de prestige à LS Bastogne (1-2)», rappelle le C.Q. de Tenneville François Devillers (photo). «Si Lambermont s'est montré supérieur avec deux excellents joueurs techniques, nous n'avions pas démérité au BF Dinant. Malheureusement à 3-2, un tir du Dinantais, Jordan Mayanga avait heurté le montant, mais l'arbitre a validé le but. On a de plus loupé deux coups francs aux neuf mètres, comme Dinant d'ailleurs. A Beyne-Issimo, on s'est réveillé dans les dix dernières minutes. Comme c'était déjà 6-3 à cet instant, on a échoué à 6-5. Une minute de plus et nous aurions certainement recollé au score.»

Il est vrai que depuis l'entame du championnat, l'équipe n'a jamais pu compter sur la totalité de son effectif. «Maximilien François s'est fissuré le pied tout seul à Soca Tavigny. On ne le reverra pas avant 2017. Patrick Collin est devenu papa. Il est absent depuis un mois. Sans compter que les autres sont venus au compte-gouttes, jonglant avec leurs obligations au football.»
Si bien que pour avoir des joueurs en suffisance, le club a sacrifié son équipe B, qui évolue en P3A dans la province de Luxembourg. «A deux reprises, nous avons été contraint de déclarer forfait avec cette équipe, notamment pour avoir un minimum de joueur pour nous rendre à Dinant. On espère éviter un prochain forfait sinon, ce sera synonyme de forfait général pour nos «B». Mais cela revient tout doucement. On devrait donc éviter le pire scénario.»

SEPT MATCHS SUR NEUF A L'EXTERIEUR
Quoi qu'il arrive, Action 22 Tenneville sait qu'il militera toujours en D3 la saison prochaine. «Il est clair que le forfait général surprise de Relais Olne/Lambermont après trois journées a fait nos affaires. On se voyait déjà à devoir garder BS Anhée derrière pour éviter l'unique place descendante. Avec ce forfait, le maintien est assuré. Depuis, cela manque de piment. On ne connaissait rien des trois équipes namuroises qui ont débarqué dans la série et on redoutait les forces liégeoises. Finalement, on peut vivre cette saison de transition sereinement.»
Mais notre interlocuteur espère quand même renouer avec le succès avant 2018. «Il nous reste à jouer ONU Seraing Club Liégeois et Cosmos Stavelot. On vise au moins un succès. On veut aussi profiter de notre salle au second tour. Car jusqu'ici, nous avons disputé sept de nos sept rencontres à l'extérieur.»
Si Maximilien François sera encore sur la touche ce vendredi 8 décembre, on annonce le retour aux affaires de Patrick Collin, le goléador de service.

NICOLAS TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2012 L.F.F.S. / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.