N3C: un deuxième tour digne d'un prétendant au podium pour Futsal Molenbeek

Futsal Molenbeek revient de loin. A la traîne tout au long du premier tour, l'équipe bruxelloise est transfigurée depuis 2017. Cela a redémarré par... sept succès consécutifs, dont l'un de prestige contre le Sporting Soignies, qui visait encore à l'époque le titre. Si deux revers contre Sainte-Odile Jeunes Dour et au Mini Octa + Bruxelles ont suivi, les Molenbeekois ont repris dernièrement leur marche en avant en l'emportant 10-5 contre l'International Soignies.

«On précisera toutefois que nous avons perdu sur tapis vert le match contre Vieux Manage, en raison d'un malentendu d'organisation de rencontre», explique Farid Ghazal, un des membres du staff, que complètent Mohamed Khalifa le C.Q., ainsi que Redouane Karroua. «Pour le reste, nous effectuons une remarquable seconde partie de saison.»
Pour notre interlocuteur, l'arrivée d'un seul homme a complètement revigoré le groupe. «Nous avons repris tardivement et les affiliations ne sont rentrées qu'au compte-goutte. Le noyau s'est peu à peu gonflé et durant les fêtes de fin d'années, nous avons réussi à recruter Hamza Sammar, ancien portier à Anneessens 25 Bruxelles. En plus d'apporter son talent dans la cage, il s'est avéré être un vrai meneur. Il nous manquait un leader et nous l'avons trouvé. Sa hargne s'est transmise au reste du groupe qui demeure relativement jeune. D'où ce 16 sur 20 réalisé avec lui.»
On se dit que si Molenbeek, encore en D2 la saison dernière avait débuté dans la configuration actuelle, l'équipe occuperait bien plus que la huitième place. «On se serait probablement retrouvé par loin du podium. Mais l'important, c'est qu'on s'en est sorti. Il nous reste une victoire à décrocher pour être mathématiquement assurés de renouveler notre bail en D3. On compte faire le boulot ce vendredi 14 avril à l'occasion de notre visite au FC Saint-Vaast, qui est déjà condamné à la P1 hennuyère. Car pour les deux derniers matchs, on devra en découdre avec les deux premiers de Rebecq United et de River Plate Morlanwelz. Ce sera moins facile.»

SAMMAR TOUJOURS DANS LA CAGE?
Reste à savoir si la saison prochaine, Hamza Sammar poursuivra. «Il était clairement venu pour nous donner un coup de main. S'il pouvait rester, ce serait fabuleux. Mais après un second tour de la sorte, il va sûrement recevoir des offres. On verra. On espère conserver l'ossature du noyau actuel, qui sera complété par l'un ou l'autre scolaire, qui pointe le bout du nez.» 

Nicolas TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2012 L.F.F.S. / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.