N3C: sans gardien spécifique, Action Juniors Schaerbeek n'avance plus: 0 point sur 10

Alors que le champion provincial en titre d'Action Juniors Schaerbeek semblait avoir trouvé le rythme de la Nationale 3C à l'A.B.F.S. en terminant 2017 par un remarquable bilan de 11 sur 12, c'est depuis 2018 la panne sèche. Les Bruxellois viennent de concéder à l'Inter Soignies, dernier avant cette rencontre, leur cinquième revers de rang. «Cette début de série de défaites coïncide avec la blessure de notre gardien, Jules Omende (photo)», explique le C.Q. et coach schaerbeekois, Mimoum Zahri. «Très pro, il avait pour habitude de s'entraîner individuellement. Et lors d'une de ces séances, il a été touché au ménisque. Si bien qu'il a dû subir une intervention chirurgicale. Sa saison est forcément terminée.»

Ce sont évidemment les aléas de la compétition. Le problème, c'est que le club n'a pas de second rempart attitré. «C'est chaque fois un joueur de champ qui doit se dévouer. Nous en avons trois qui se relayent, dont Julien Carminati. Le souci, c'est que celui-ci est un élément précieux de notre défense et que nous le perdons dès lors à ce poste. C'est vraiment un casse-tête. En attendant, nous avons ainsi galvaudé des points précieux contre des adversaires contre lesquels, sans ce problème de gardien, nous aurions pu rivaliser.»

La marge d'avance suite à cette belle série réalisée avant les fêtes de fin d'année s'est forcément réduite. L'équipe n'a plus que deux points d'avance sur le nouveau lanternier et actuel descendant de Hellas Thulin. «Mais aussi deux matchs de moins. Ce n'est donc pas encore le moment de tirer la sonnette d'alarme, même s'il est quand même temps de briser la spirale.»

UN PORTIER POUR AFFRONTER CDJ ANDERLECHT?

Notre interlocuteur voit quand même la suite sereinement. «Nous devrions affilier deux éléments: le petit frère de Julien Carminati, ainsi qu'un gardien avec qui nous sommes en négociations. On espère  peut-être pouvoir compter sur lui pour le prochain match.»

Une rencontre qui sera capitale, puisque Schaerbeek accueillera ce vendredi 16 mars CDJ Anderlecht, pointant un point derrière, avec toutefois également deux rencontres de plus de disputées. «Il nous reste sept matchs et vu les écarts très faibles entre la 6e et la 13e place (NDLR: trois unités), deux succès ou peut-être trois seront nécessaires pour reconduire notre bail. Si on peut rapidement compter sur notre nouveau gardien, on s'en sortira. Car avec tout le respect que j'ai pour cette équipe, l'Inter Soignies n'aurait certainement jamais gagné contre nous, si nous avions eu un vrai dernier rempart.»

NICOLAS TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2012 L.F.F.S. / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.