N3C: Futsal Molenbeek fait confiance à ses jeunes qui lui rendent bien

Futsal Molenbeek s'est offert le troisième classé du MFC Rebecq en Nationale 3C de l'A.B.F.S. Du coup, New Team Herstal et Chievo La Louvière qui se partagent toujours le leadership avec désormais sept longueurs d'avance sur les Rebecquois semblent encore plus partis vers un mano a mano pour le titre. Ce n'est pas la préoccupation des Molenbeekois, qui savouraient avant tout ce dernier succès, leur permettant d'occuper la cinquième place. «Battus 8-4 à l'aller, nous avons rectifié le tir», déclare le C.Q. et coach de Futsal Molenbeek Mohamed Khalifa. «Nous avons livré une belle prestation, surtout sur le plan de la concentration. C'était 3-3 au repos et toujours 4-4 à un quart d'heure du terme. Grâce à notre maîtrise, nous avons ensuite fait la différence pour nous envoler à 8-4.»

C'est le premier succès de l'année, après le revers à MSG Ernage. «Ce duel chez les Namurois était synonyme de reprise après la mini trêve. Nous n'avons pas trouvé notre rythme habituel. La réaction est venue ce dernier vendredi. Globalement, nous vécu une bonne première partie de championnat. Notre groupe a une moyenne d'âge relativement basse, avec plusieurs éléments nés en 97, 98 ou plus jeunes encore. Notre gardien, Hakim Benatia (photo), qui a débuté la saison, est encore scolaire (16 ans). C'est désormais Youness El Boukabouti (17 ans le 15 février) qui lui a succédé. Sur nos huit buts inscrits contre Rebecq, trois l'ont été par Soufiane Belkebir, qui est encore «U17». Il a les atouts pour un jour évoluer en D2 et même en D1. Avec ce groupe qui manque logiquement parfois d'expérience, on a réussi à ennuyer le co-leader du Chievo La Louvière (6-8). C'est à domicile que nous prenons un maximum nos points.»

RESTER DANS LE TOP 5
S'il fallait améliorer un point, ce serait surtout la défense. «Nous possédons la deuxième meilleure attaque de la série, mais aussi la défense la plus perméable, avec 81 buts encaissés en 14 matchs. C'est beaucoup, mais cela veut dire aussi que nous n'avons pas un jeu attentiste. On va peut-être modifier de petites choses pour quand même réduire cette moyenne. Ce qui nous permettrait d'être encore plus productif.»
Ce vendredi, l'équipe se rend à l'Inter Soignies qui lutte pour le maintien, battu dernièrement par la lanterne rouge de Hellas Thulin et dont le coach, Patrice Carion se pose beaucoup de question après un quatrième revers de rang. «Cette équipe a besoin de points et tentera certainement de réagir. Nous nous y rendrons sans pression, en sachant que cela n'avait pas été simple à l'aller, avec une victoire fêtée par un but d'écart (9-8). L'objectif est de faire mieux que la 6e ou 7e place décrochée la saison dernière. Si l'on parvient à demeurer dans le top 5, je serais pleinement satisfait.»

NICOLAS TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2012 L.F.F.S. / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.