N3C: Florennes UTD bat Drughi Bernissart après avoir été mené 5-1

Être mené par cinq buts d’écart peu avant la mi-temps et au final s’imposer avec six buts de plus, c’est la performance qu’a réalisée Florennes United ce lundi en match d’alignement en déplacement dans la salle d’Huissignies face à Drughi Bernissart en Nationale 3C de l’A.B.F.S. On se demande encore comment Bernissart a laissé filer un match qu’il gérait encore au repos. Pourtant, à 5-2 à ce moment, les Florennois ont réussi à renverser la vapeur, prenant tout d’abord de plus en plus l’ascendant physiquement. En face, on a clairement dévoilé au grand jour ses limites morales.

Au fur et à mesure que les visiteurs comblaient leur retard, les locaux montraient de plus en plus de signes de découragement. Ils ont pourtant stoppé l’hémorragie à 5-3, en reprenant trois buts d’avance: 6-3. Florennes a eu le mérite, à cet instant, de ne pas s’inquiéter, avant de reprendre sa marche en avant. C’est à sept minutes du terme que les promus namurois sont passés pour la première fois en tête. Bernissart a alors opté pour un gardien-volant. Mais encore fallait-il alors savoir réellement maîtriser cette tactique. Visiblement, ce n’était nullement le cas. La fin de partie s’est ainsi transformée en total naufrage pour les visités, qui ont pris cinq buts de plus. Alexandre Delcourt s’est régalé, lui qui en a profité pour planter la moitié des buts des Florennois, privés de G. Collinet, Adam et Helson, mais aussi de Jadoul. Celui-ci s’était, la veille, blessé à la cheville au football avec Flavion (P1). Muni de béquilles, il en aura pour un mois de convalescence. «Nous étions loin d’être au complet et pourtant, nous avons montré que même en nombre réduit, nous avions des ressources morales», savourait Alexandre Delcourt, déjà auteur de 28 réalisations cette saison en championnat. «Si l’on était mené au repos, c’est parce nous jouions beaucoup trop haut. N’ayant plus le choix, on a gardé la même configuration à la reprise, mais en pressant cette fois réellement. Ce qui a porté ses fruits. Nos adversaires ont perdu rapidement pied. Notre efficacité a fait le reste. On avait laissé filer quelques points à notre portée avant la trêve. Il était temps de réagir. On prend encore plus nos distances avec la zone rouge. On va ainsi pouvoir jouer libérés au second tour pour, pourquoi pas embêter l’un ou l’autre ténor.»

GESTION CATASTROPHIQUE

Du côté de Bernissart, on s’expliquait mal cet écroulement. «Habituellement, on rate nos entames de matchs et cette fois, ce fut tout l’inverse», explique le président, Gaëtan Meneghini. «On a la chance d’être devant au repos et puis, plus rien... Plus Florennes remontait son handicap, plus mes joueurs se plaignaient. On ne peut gagner un match comme cela. Le plus navrant est d’avoir pris onze buts en une mi-temps. Après avoir laissé filer la victoire pour 30 secondes contre Isofull Piéton, c’est une nouvelle désillusion. On avait des absents et des blessés (NDLR: auxquels il faut maintenant ajouter Duboisdindien, touché en seconde période), mais cela n’excuse pas tout. Notre gestion a été catastrophique. Il faudra s’améliorer. Toutefois si dans le pire des cas nous devions directement repartir en P1, ce ne serait pas grave. On voulait tenter l’expérience en Nationales. On peut constater que mentalement, nous ne sommes pas au top. On va quand même essayer de s’en sortir.»

L’équipe reste, en attendant sur un bilan d’1 sur 14, avec un dernier succès qui remonte au 5 octobre 2018. Cela avant déjà de retrouver Piéton pour le match retour ce vendredi 11 janvier. Florennes (6e) se rendra, pour sa part à Blampain’s Team Braine (8e).

DRUGHI BERNISSART: 6

FLORENNES UNITED: 12

Buts: 9e Chouta (1-0), 11e A. Delcourt (1-1), 16e Raskin contre son camp (2-1), 17e Chouta (3-1), 22e G. Gaccio (4-1), 23e Segala (5-1), 24e A. Delcourt sur penalty (5-2), 27e A. Delcourt (5-3), 28e Bader (6-3), 30e A. Delcourt sur penalty (6-4), 34e Gérard (6-5), 40e Gérard (6-6), 43e Gérard (6-7), 47e M. Delcourt (6-8), 48e M. Delcourt (6-9), 49e A. Delcourt (6-10), 49e A. Delcourt (6-11), 50e Gérard (6-11), 50e A. Delcourt (6-12).

Drughi Bernissart: Sylvano Venturi (gardien), Islem Bader (capitaine), Dario Segala, Moulay Mokhtari, Giuseppe Giaccio, Massimo Giaccio, Ennio Duboisdindien, Lorenzo Brancato, Ifzwang Chouta; Vincenzo Giaccio (coach), Gaëtan Meneghini (délégué), Kenan Oktar (préposé à la table).

Florennes United: Steve Ninnin (gardien), Julien Gérard (capitaine), Maxime Delcourt, Simon Horé, Alexandre Delcourt, Damien Raskin; Dorian Jadoul (coach), Victoire Ponlot (préposée à la table).

Carte jaune: 30e Segala.

Arbitre: Dedobbeleer.

NICOLAS TOUSSAINT

Retrouvez l'album photos de ce match sur la page Facebook officielle de la LFFS en cliquant ici

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2012 L.F.F.S. / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.