N3C: Chievo La Louvière peut presque s’assurer le titre en s’imposant à NT Herstal

Au coude à coude depuis l’entame de la saison dans une lutte intense pour le titre, New Team Herstal et Chievo La Louvière vont s’affronter ce vendredi 13 avril dans se constituera peut-être le tournant de la saison en Nationale 3C à l’A.B.F.S. En cas de victoire des Hennuyers, on voit mal comment le sacre pourrait alors leur échapper. Ils se retrouveraient avec trois longueurs d’avance à trois matchs de la fin, alors que les Liégeois n’auraient quant à eux plus que deux rencontres à disputer. «La pression est clairement sur nos rivaux, car même s’ils l’emportent, on restera maître de notre destin», déclare le joueur et C.Q. des «Loups», Lorenzo Lepori. «Mais on veut clairement éviter ce scénario. On se déplacera bien pour la gagne.»

Il est vrai que Chievo Morlanwelz est en confiance. Depuis le partage du match aller, les «Italiens» ont enchaîné huit succès de rang. «Le point conquis à Herstal est peut-être le plus important de la saison. Menés 3-7 à cinq minutes du terme, nous sommes d’abord revenus à 5-7, avant d’avoir un exclu. A quatre, nous avions quand même réussi l’exploit de planter deux roses pour arracher le partage. Mentalement, cela nous a boosté. On a enchaîné les victoires, dont la dernière lors de laquelle on a un peu joué avec le feu contre Blampain’s Team Braine. Nos adversaires ont refusé le jeu et c’était toujours 0-0 à la 35e. On a fait sauter le cadenas pour nous envoler à 0-3. Le gardien adverse s’est blessé et la partie a été interrompue quelques instants. Est-ce moment de flottement qui explique une espèce de déconcentration? Toujours est-il que Braine est revenu coup sur coup à 2-3. Heureusement, nous avons tenu ensuite.»
Ce match à Herstal, tout le monde l’attend. «Faire tout ce parcours sans aucune défaite jusqu’ici et ne pas être champion, ce serait forcément une déception, même si jamais on n’aurait imaginé cela en début de saison. On a l’occasion de marquer l’histoire du club.»

VENDREDI 13...

Le plus ennuyant malgré tout, c’est l’heure du coup d’envoi. «Il est fixé à 20h et pas certain que tout le monde puisse se libérer. Nous avons des indépendants qui ont accepté de terminer un peu plus tôt le boulot en perdant donc un peu d’argent pour être au rendez-vous. Pour notre président, Fabio Nappi qui est libraire, c’est une autre histoire. On sera un vendredi 13 et forcément entre 18h et 19, il doit s’attendre, vu cette date particulière à avoir pas mal de clients désireux de tenter leur chance aux jeux de hasard.»

Comme à l’aller, notre interlocuteur imagine un match indécis. «La différence par rapport à nous, c’est que Herstal a la vraie fibre du futsal. On voit qu’ils s’entraînent et que tout est bien huilé. De notre côté, nous avons, par contre plusieurs individualités comme Lespagne, Debruille et d’autres encore pour faire la différence.»

Malheureusement, Lorenzo Lepori ne pourra s’aligner. «Depuis le match à CDJ Anderlecht le 23 mars, je me suis blessé au genou. Ma saison est terminée. La charnière défensive a donc perdu un de ses éléments. Mais Debruille est bel et bien là pour prendre la relève.»

On retient déjà son souffle et cela, des deux côtés…

NICOLAS TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2012 L.F.F.S. / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.