N3C: Chievo La Louvière coleader toujours invaincu

Avec Renove Concept Lambermont en Nationale 3D de l'A.B.F.S., Chievo La Louvière est l'autre formation francophone en Nationale 3C à demeurer invaincue. Les «Loups» ne s'attendaient pas à pareille fête, eux qui avaient dû patienter lors des dernières journées du précédent exercice pour assurer le maintien. «Nous sommes les premiers surpris, puisque le noyau n'a guère été modifié», explique le joueur et C.Q. du Chievo, Lorenzo Lepori. «Il y a juste Kevin Lespagne qui est venu s'ajouter de Junior La Louvière, alors que Gianluca Sotgiu (photo) est, cette saison, plus disponible. Ce qui a vraiment changé, c'est la mentalité bien meilleure lorsque nous sommes au complet.»

L'équipe a débuté 2018 par un succès contre l'OM de Liège. «Cela fait le treizième match sans défaite. Pourtant, nous étions passés tout près de la première défaite avant les fêtes contre New Team Herstal, avec qui nous partageons le leadership. Alors que nous avions ouvert le score, nous avions ensuite raté maintes fois le break. Les Liégeois avaient fini par recoller et à mener 3-7 à huit minutes de la fin. Malgré le fait que nous avions été réduits à quatre, nous étions parvenus à mettre deux goals pour arracher un nul synonyme de victoire vu les circonstances.»
Il y a déjà un petit trou avec MFC Rebecq qui pointe en troisième position à cinq unités. Va-t-on vers un mano a mano avec les Liégeois dans la lutte pour le titre? «Honnêtement, je ne pense pas. Pour moi, Herstal finira pas émerger. Ce club a une plus grosse structure et ses joueurs ont le football en salle en eux. De notre côté, nous sommes avant tout une bande de copains qui profitont du moment présent.»

UN TRYPTIQUE CAPITAL
Les «Loups» seront très certainement rapidement fixés. «On se rend se vendredi 19 janvier à Peterbos Anderlecht, le seul tombeur de Herstal. On enchaînera avec Action Juniors Schaerbeek dans une bonne spirale. Puis, ce sera le choc à Herstal. Si nous parvenions à réussir un 5 sur 6 alors là, on pourrait peut-être se permettre de rêver du sacre. Ce qui est loin d'être fait.»
En attendant, l'équipe peut compter sur une assise défensive de qualité. «On a pris en moyenne moins de trois buts par match. Les prestations de Luca Sasso, notre portier n'y sont pas pour rien. Il gère bien avec notre défense. Nous n'avons toujours pas de coach attitré. C'est quasi un nom différent sur la feuille de match chaque semaine, suivant les blessés, même si le président, Fabio Nappi et moi-même sommes quand même là pour diriger. J'en profite aussi pour remercier nos joueurs de P3, qui viennent aussi brillamment nous renforcer. Ce n'est pas une priorité, mais si montée en D2 il devait y avoir quand même, nous serions prêts à assumer.»
Pour ce prochain duel à Schaerbeek, Rémy Hardat qui n'a joué que le premier match en raison d'une déchirure aux ligaments croisés et Kriss Debruille (point de suture à l'orteil) seront toujours absents. Ce dernier pourrait revenir fin février ou début mars.

NICOLAS TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2012 L.F.F.S. / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.