N3C: Carion a fait le tri à l'Inter Soignies

Durant le «mercato» d'été, Corrado Amenta, le C.Q. de l'Inter Soignes, qui milite en Nationale 3C à l'A.B.F.S., nous faisait part pour cet exercice en cours de son désir de dénicher un coach d'expérience afin d'espérer vivre une saison tranquille, tout en lorgnant, pourquoi pas, le top 5. Des contacts, à l'époque, avaient été noués avec Patrice Carion, que Corrado Amenta avait connu lorsque le Soulier d'Or en 2000 coachait le Cosmos Manage alors en Division 1. Visiblement, le challenge a plu à celui qui a été champion de Belgique par le passé avec Ecaussines et Hornu, tout en participant au développement en tant que coach du Cosmos Manage, qu'il avait quitté en octobre 2013 après trois années de collaboration.

«Pourtant, lors de mon départ du Cosmos, j'avais dit que je ne coacherai plus», déclare ce dernier. «Durant ces dernières années, j'en ai profité pour aller voir des potes aux salles de Soignies, Braine, Thulin, La Louvière,... Puis, les gens de l'Inter m'ont contacté. Je ne tenais plus trop à m'investir. Mais mon gamin a arrêté le foot. Finalement, je suis revenu sur ma décision. J'ai ainsi pris l'équipe en main après le second match de championnat.»

ENTRAÎNEMENT A ENGHIEN
La dernière prestation remonte à l'élimination (6-3) au second tour de la Coupe de Belgique à Beyne-Issimo (N3D). «Cette compétition n'était de toute façon pas une priorité, au contraire du maintien en championnat. Il faut rester réaliste. Je ne ferai pas de miracle. On compte cinq points après six match et il faudra s'accrocher. La mentalité est encore comparable à celle d'une équipe de P1. Or, on sait qu'il y a un gouffre avec le niveau national. Mais les joueurs sont réceptifs. J'ai réussi à obtenir une heure de salle par semaine. Faute de place à Soignies, on se rend à Enghien. J'ai déjà fait un peu le tri vis-à-vis des éléments qui n'étaient pas des plus sérieux. Le potentiel est là pour parvenir à nos fins. J'ai en tout cas l'envie d'aider le club et de le faire progresser. On fera le bilan en fin de saison, tout comme concernant mon avenir. Pour l'instant, on recherche surtout un ou deux joueurs pour étoffer le noyau.»
Au repos lors de la dernière journée, l'Inter Soignies reprendra le collier ce 3 novembre par le visite du MSG Ernage, ex-GT Sambreville. Les Namurois comptent une unité de moins. Ce sera donc l'occasion pour Christophe Devergnies et les siens de garder leurs distances.

NICOLAS TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2012 L.F.F.S. / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.