N3C: 16 succès en autant de matchs pour Anderlecht

Si GS Hoboken leader invaincu de D1 a réussi à enchaîner 14 succès (coupe de Belgique comprise) depuis l’entame de la saison, Peterbos fait encore mieux. Le leader de la Nationale 3C de l’A.B.F.S. a fêté douze succès en autant de rencontres en championnat et a aligné un quatrième succès en coupe nationale en allant s’imposer dernièrement chez la D1 de ZVC Hove. Cela fait donc un total de seize matchs officiels remportés en autant de rencontres. «On savait qu’il y avait de la qualité dans notre noyau, mais de là à tout gagner, nous en sommes les premiers étonnés», avoue le capitaine de l’équipe Younnes Dahbi. «Nous n’avons pas eu de réelle préparation au mois d’août, mais chacun s’est entraîné individuellement pour être prêt physiquement pour la reprise.»

D’entrée, l’équipe avait marqué les esprits en remportant son premier match… 20-2 contre Drughi Bernissart. «Nos invités n’étaient que quatre et cela a facilité les choses. Cela a été nettement plus compliqué le vendredi suivant à Chamal Jette, qui ne s’est incliné que 2-3. On s’est alors dit qu’il fallait encore plus bosser. Ce qu’on a fait avec notre coach et président, Khalid El Addaoui, mais aussi avec mon frère, Reda qui est venu nous donner quelques conseils. Vu qu’il milite en D1 à Gooik à l’Union Belge, ce n’est pas toujours possible pour lui de nous suivre, mais il fait le maximum.»
Le club peut aussi compteur sur de bonnes individualités. Il y a notamment notre interlocuteur, le meneur de l’équipe, mais aussi Ilias Maatoug. «C’est un de nos piliers. Il crée énormément d’espaces pour les autres. Il aime dribbler et forcément, cela décontenance souvent l’opposant direct. Mais tous les autres membres de l’effectif ont apporté à leur façon leur pierre à l’édifice.»
Résultat, l’équipe bruxelloise possède à mi-parcours déjà sept points d’avance sur son plus proche poursuivant. «Ce n’est pas pour autant que le championnat est joué. Le classement est un peu trompeur. Chamal Jette, un des adversaires les plus coriaces que nous avons affrontés avec MFC Rebecq et Hellas Thulin pointe à neuf longueurs, mais a aussi disputé trois matchs de moins. On doit justement recevoir les Jettois le 25 janvier. Si ces derniers venaient à remporter leurs matchs de retard et à nous battre, ils reviendraient à trois points. Voilà pourquoi, rien n’est fait, même si forcément, on espére aller jusqu’au bout. Le fait de se battre pour ne pas perdre de points le plus longtemps possible est une source de motivation. En même temps, on sait que chaque équipe affrontée rêve de nous faire trébucher pour la première fois.»

RETROUVAILLES AVEC SAINTE-ODILE DOUR

L’aventure en 1/8 de finale de la Coupe de Belgique se poursuivra également, avec la visite de de Sainte-Odile Jeunes Dour, qui joue le titre en N2A. «Nos jeunes s’affrontent régulièrement lors des championnats francophones. Ce sera aux adultes cette fois d’en découdre. Lorsque cette formation était encore en D3, elle était déjà impressionnante.  Comme cela se jouera chez nous, on ne sera pas loin du 50-50.»

En attendant, c’est Futsal Molenbeek qui se présentera ce vendredi 11 janvier à la Salle Simonet. «C’est un derby à ne pas prendre à la légère. Nos adversaires sont quatrièmes et possèdent de solides arguments. C’est le match piège par excellence.»

NICOLAS TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2012 L.F.F.S. / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.