N3B: un ultimatum a déjà été posé à RS Façade Soignies

L’Inter Soignies n’a pu échapper à la dernière position et l’unique place basculante la saison dernière en Nationale 3C de l’A.B.F.S., au grand regret de son C.Q., Corrado Amenta. Mais ce dernier est quand même toujours actif en D3. Si le matricule «intériste» 4671 se retrouve bien en P1 hennuyère, sous la nouvelle dénomination de Stidda United Boussu, géré par un nouveau comité, Corrado Amenta a repris, pour sa part la gestation du matricule 4844, de l’ex-Gioventu Morlanwelz, descendant de D2, légué par Patrice Scelso. Le club a été rebaptisé RS Façade Soignies et évolue en N3B. Pas facile de s’y retrouver... «On n’aurait jamais dû descendre lors de la précédente campagne», déclare Corrado Amenta. «Mais on a foutu la merde (sic) et est arrivé ce qui est arrivé.»

Plus de trace de Patrice Carion, qui est parti coacher le Sporting Soignies en Nationale 2A. C’est Corrado Amenta, en personne qui a repris le collier. «On a aussi perdu Boris Foucart, qui a suivi notre ex-coach, alors que Quentin Joly a pris la direction de Blampain’s Team Braine, où cela ne va pas trop bien en Nationale 3C. Du coup, on a décidé de notamment faire confiance à nos éléments de P3 pour compléter le noyau.»
La saison a débuté par deux revers, contre ACJ Montigny et contre Shaab Opprebais. Les deux premiers points sont ensuite tombés grâce au forfait du Drenica Namur. L’équipe a ensuite encaissé treize buts au premier tour de la Coupe de Belgique (13-6) à ISTB Herent (N3A). Enfin, la première victoire sur le terrain est arrivée contre le Purple Auvelais (7-5), qui n’a plus rien décroché depuis son succès initial contre Drenica Namur. «On avait posé une ultimatum avec mon cousin, devenu C.Q., Rachid El Hachimi. Soit on commençait à prendre des points avant d’aborder les toutes grosses pointures dans un mois, soit on arrêtait. Le message a visiblement bien été capté. Ce ne fut pas parfait contre Purple Auvelais, mais la réaction est venue. Si nous avions été un peu plus concrets, nous aurions pu même alourdir la marque. Il a toutefois du progrès. C’est le principal. Chapeau aussi au référé, M. Jehin, qui bien que néerlandophone a usé de beaucoup de psychologie, tout en communiquant énormément. C’est suffisamment rare pour ne pas être mentionné.»

UNE EQUIPE DERRIERE D’ABORD ET PUIS LE TOP 5

Voilà l’équipe nantie de quatre unités après quatre matchs, avant ce prochain vendredi de repos. «L’idéal après ce succès aurait été d’enchaîner. Il faudra attendre le 19 octobre et la visite de l’Inter Namêche pour le faire. On espère que notre saison est lancée. Il n’y a qu’un descendant. On devrait au moins mettre derrière des équipes comme Drenica Namur ou AJ Schaerbeek, qui n’ont toujours pas décollé. Et si l’on garde la même mentalité, pourquoi même ne pas viser le top 5?»

NICOLAS TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2012 L.F.F.S. / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.