N3B: River Plate Morlanwelz se dit prêt à aller au bout...

Pour un point, River Plate Morlanwelz a loupé la montée en D2 nationale à l'A.B.F.S. L'équipe a terminé le défunt exercice au quatrième rang, dans le sillage de Sainte-Odile Jeune Dour que l'on retrouve en Nationale 2A. Le coach de l'époque, Dimitri Bial avait mal vécu cet épilogue, en stoppant un peu avant ce dénouement. «Il aurait souhaité que nous nous battions pour monter, mais les déplacements plus longs qu'auraient engendré cette promotion avaient refroidi certaines joueurs», explique Michaël Crupi, joueur actuellement blessé, également vice-président. «Ils avaient, du coup, lâché un peu de lest. Dimitri ne nous a pas abandonnés pour autant. Il est toujours bien au sein du club. Nous avons néanmoins décidé de ne pas le remplacer pour cet exercice. On a repris notre bonne vieille habitude. C'est un joueur blessé sur le banc qui gère les changements avec le chrono en main. Pour l'instant, c'est moi qui m'y colle. J'ai subi une cinquième opération du genou.»

Durant l'entre-saison, les «Argentins» ont été transvasés de la série C en série B. «Cela nous a un peu refroidis au départ. Nous avions nos repères. Désormais, on va découvrir le futsal namurois, dont les équipes composent en majorité la série. Finalement, ce n'est pas plus mal de se confronter à d'autres clubs. D'autant plus que le début de saison est celui rêvé.»

ANTONIAZZI A RETROUVÉ LA CAGE
En effet, l'équipe trône en tête avec un maximum de points après avoir vaincu GDF Manage en gardant le zéro derrière et s'être farci Chamilk P. Bruxelles et Arena Wavre, deux ex-pensionnaires de D2. «C'est prometteur. Pourtant, notre noyau est le même que celui du précédent championnat. Si ce n'est que notre gardien, Rémi Antoniazzi, qui avait loupé le second tour en 2016-2017 en raison d'une opération à la mâchoire a repris du service. Du coup, Paolo Busacca (photo), qui avait assuré l'intérim dans la cage a pu retrouver sa place dans le jeu. Pour l'instant, tout s'est bien passé et ce 6 sur 6 est motivant pour la suite.»
Une suite qui verra la visite, ce vendredi 29 septembre d'un premier adversaire namurois du MS Seillois. «Il y aura, comme Seilles, plein d'équipes à découvrir. Forcément, on espère aligner un quatrième succès de suite. Les joueurs avaient un peu regretté finalement d'avoir vu la D2 leur échapper de si peu. Cette saison, je pense que l'on jouera le coup à fond, si nous étions toujours aussi bien placés à quelques encablures de la fin.»

NICOLAS TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2012 L.F.F.S. / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.