N3B: Namêche plus vite rassuré avec son nouveau coach?

Le maintien de l’Inter Nameche 83 s’est fait attendre la saison dernière. L’équipe a dû patienter jusqu’à l’avant-dernière journée pour être assurée de repartir pour une nouvelle campagne en Nationale 3B de l’A.B.F.S. Le championnat avait été éprouvant. C’est ainsi que le coach, Jean Vanuytrecht, qui avait donné énormément de sa personne, a décidé de prendre du recul dans cette fonction, tout en restant au club en reprenant la fonction de correspondant qualifié. Pour lui succéder, un accord a été trouvé avec Alexandre Delattre, qui a quitté sa fonction de coach en P1 namuroise à Killer Naninne.

«J’avais prévenu les «Killers» vers janvier/février 2018 que je ne prolongerais pas», explique Alexandre Delattre. «A trois ou quatre matchs de la fin, j’ai ainsi laissé Christophe Tasiaux, C.Q.  reprendre les rênes, afin de déjà préparer l’exercice suivant. J’ai ainsi pu assister aux derniers matchs en tant que spectateurs de l’Inter Namêche.»
Le citoyen de Vedrin, âgé de 38 ans, provient de la région montoise. «J’ai joué en D3 à Jemappes à l’Union Belge, mais surtout à l’A.B.F.S., avec Flamengo Mons, MRST Anderlues ou encore au Real Celtic Mons, club avec lequel nous avons raté la montée en D2, alors que nous possédions un moment sept unités d’avance en tête. J’ai discuté pas mal avec Jean Vanuytrecht, qui reste sur le banc comme adjoint. Il m’a confié que son noyau, renforcé durant le dernier hiver, avait bien terminé. La qualité était là, mais pas la quantité. On a donc affilié quelques éléments pour disposer d’un effectif d’une quinzaine de joueurs.»

SEPT ARRIVEES

On note les arrivées de Dylan Gilson (ex-MF Seillois-N3B / photo), Ali Barkou (Arena Wavre), Jérémy Riga (2e gardien, ex-Noujoum Namur), Rachid Maitti et Ahmed Aarab (Killer Naninne), Marouan et Younes Boujabout (FC Namur). «Difficile toutefois de définir un véritable objectif. Il y a pas mal d’équipes bruxelloises et brabançonne toujours redoutables. On espère juste ne plus devoir attendre, comme la saison passée la dernière ligne droite pour assurer le maintien. Il faut rester réaliste. On a disputé trois matchs amicaux. On a gagné contre la P1 de Ciney, partagé l’enjeu face à une P2 du Hainaut, qui regroupe des anciens de Sicile Pont-de-Loup et on a été battu par la D2 de l’Escale Oreye. Il faut encore que les automatismes se mettent en place.»

Namêche sera encore au repos ce vendredi, avant de débuter le 14 septembre par Blocs Five Bruxelles, champion de P1 du «Brabant Wallon/Bruxelles-Capitale». «C’est une entrée en matière difficile. Ce vendredi, on en profitera pour partager un repas et souder les liens chez l’un de nos sponsors.»

Il n’y aura plus de derby contre MF Seillois, qui a arrêté. «Même si l’après-rencontre entre les deux équipes la saison dernière été houleuse, c’est dommage. C’était le match le plus attendu par les joueurs.»

NICOLAS TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2012 L.F.F.S. / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.