N3B: la saison stressante a servi de leçon à Inter Namêche

L’Inter Namêche ne s’attendait certainement à devoir attendre l’avant-dernier journée et cette victoire sous tension contre les voisins de MF Seillois pour être assuré de demeurer en Nationale 3B de l’A.B.F.S. «Cela fait deux saisons que l’on fait confiance à certains joueurs, qui ne respectent pas leurs engagements», explique le coach intériste, Jean Vanuytrecht (photo). «Des anciens nous disent chaque fois de les laisser sur le listing. Finalement, on ne les voit guère pour ne pas dire jamais. C’est ainsi que l’on s’est vite retrouvé en difficulté. On a loupé quelques rencontres face à Noujouj Namur, Purple Auvelais,… pour se retrouver dans la zone rouge.»

Le club n’a alors pas eu d’autre choix que de regonfler l’effectif. «On s’est tourné vers des connaissances de certains joueurs. Sébastien Larock, Quentin Humblet et Sofiane Nejjar sont arrivés. Ils n’avaient pas vraiment l’expérience de la D3. Les premières semaines de collaboration n’ont pas été faciles. Mais au fil des matchs, ils se sont adaptés pour finir par littéralement éclore.»
Notre interlocuteur pense qu’avec l’effectif de fin de saison actif durant tout le championnat, son équipe se serait sauvée beaucoup plus rapidement. «On aurait au minimum glané cinq unités de plus et avec ces points supplémentaires, nous aurions terminé à égalité avec le MF Seillois, à la sixième place.»
C’est ce que visera le club lors de la campagne 2018-2019. «Hormis Sofiane Nejjar qui a demandé à se désaffilier pour obtenir plus de temps de jeu ailleurs, la quasi totalité du noyau de fin de saison a rempilé. Nous allons néanmoins nous renforcer pour débuter avec un groupe de douze ou treize éléments. Cette défunte campagne nous a servi de leçon. Nous disputerons ce vendredi 25 mai un match amical contre MFC Ciney, qui a terminé second de la P1 namuroise. Ce sera l’occasion de tester quelques potentielles recrues. Toujours avec mon frère et gardien, Kevin dans le rôle de capitaine-leader, on espère viser entre la 5e et la 8e place. D’autant que Aliu Diallo qui a longtemps été blessé est du coup quasi considéré comme un renfort.»

EN DUO AVEC DELATTRE DE KILLER NANINNE

Jean Vanuytrecht ne sera plus seul à la barre. «Je dirigerai en binôme avec Alexandre Delattre, qui n’a pas terminé la saison comme coach de Killer Naninne (P1). L’encadrement sera ainsi meilleur. Je connais forcément plus certains adversaires que lui et Alex nous apportera sa touche personnelle. Contrairement à la saison passée, nous allons programmer quelques matchs amicaux en août. Bref, on compte mettre un minimum d’atouts de notre côté pour ne plus stresser comme ce championnat.»

NICOLAS TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2012 L.F.F.S. / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.