N3B: Drenica Namur compte se renforcer pour se sauver

La situation du Drenica Namur ne s'est pas améliorée ce dernier vendredi de compétition. En visite chez l'avant-dernier de MS Marchienne en Nationale 3B de l'A.B.F.S., les Namurois ont concédé leur huitième revers consécutif (6-5), alors qu'il menaient 1-4 à la pause. «Je ne comprends pas trop ce qui s'est passé», avoue le joueur du Drenica, Kushtrim Nimoni (photo). «Nous étions bien en place au premier acte et pour le même prix, avec plus de réalisme, nous aurions pu atteindre le repos avec un écart encore plus conséquent. Nous avons totalement perdu pied par la suite. Les locaux ont comblé leur retard. Nous avons néanmoins réussi à stopper l'hémorragie en repassant devant (4-5), avant de déchanter à nouveau.»

Le seul motif de satisfaction, ce sont les sensations de buteur retrouvées par le frangin de notre interlocuteur, Leotrim Nimoni, qui a franchi la barre de la trentaine (31 exactement) de buts inscrits en championnat. «Il nous a mis quatre goals et j'en ai mis un. Mon frère ne peut malheureusement pas tout faire seul. Il y a quelques anciens dans l'effectif et il faut bien avouer que parfois, cela nous coûte quelques petites erreurs. Il faut faire quelque chose.»

TROIS NOUVEAUX
Surtout que suite à ce revers, Mont-sur-Marchienne, toujours dans la zone rouge est quand même revenu à deux longueurs des Namurois. «Cette fois, il a bel et bien danger. C'est la raison pour laquelle nous comptons nous renforcer. On espère prochainement faire appel à joueurs qui ont fait partie de notre ancienne équipe B ou à affilier des jeunes, qui s'entraînent parfois avec nous. Je pense à Kushtrim Bacaj, Alban Sedolli ou Faton Selahi, frère de Lindon Selahi qui a intégré fin 2017 le noyau A en football du Standard de Liège. Cela nous permettra déjà d'avoir plus de banc et de retrouver une certaine solidité en défense.»
En attendant, il est urgent de débloquer à nouveau le compteur. Ce sera en tout cas le but visé dans le derby namurois ce vendredi 19 janvier contre MF Seilles. Des Seillois qui viennent d'être stoppés dans leur élan en s'inclinant contre le MS Jemeppe (5-7), qui a mis fin à une série de cinq succès consécutifs.

NICOLAS TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2012 L.F.F.S. / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.