N3B: Chamilk P. Bruxelles veut rapidement retrouver la D1

Chamilk P. Bruxelles vient-il de faire le pas décisif pour le titre en Nationale 3B de l'A.B.F.S.? En tout cas, les Bruxellois ont réalisé la toute bonne opération de la dernière journée. Pendant qu'ils s'imposaient à GDF Manage (8-13), leurs rivaux de River Plate Morlanwelz se faisaient surprendre au MF Seillois (10-7). Il y a désormais trois unités d'avance en faveur de Chamilk, alors qu'il reste sept rencontres à disputer. Quant à Arena Wavre (3e) et ACJ Montigny (4e), ces équipes sont déjà reléguées à sept longueurs. «Je ne pense pas que l'on ira encore nous rechercher», estime le coach et C.Q. de Chamilk P. Bruxelles, Mohamed Mezgout (photo). «Les joueurs sont bien décidés d'aller au bout. L'objectif n'est pas de rejoindre la D2, mais bien la... D1. On a retrouvé une spirale positive et l'envie de revenir parmi l'élite trotte bien dans la tête des joueurs.»

Il faudra, pour cela d'abord transiter par la D2. «Et d'abord, fêter le titre en D3. Je pense que c'est bien parti. Nous sommes invaincus dans notre salle, car l'assiduité est parfaite. Les trois revers que nous avons concédés à l'extérieur, à River Plate Morlanwelz, Arena Wavre et MF Seillois, on le doit simplement au fait qu'il nous manquait des pions importants. Les joueurs ont repris goût à la victoire et il faut bien reconnaître que nous ne sommes pas vraiment à notre place. La plupart des équipes qui se rendent chez nous disent que nous mériterions d'être en D2.»

LE SOURIRE RETROUVÉ

En tout cas, notre interlocuteur savoure, lui qui a vu pour la quatrième fois ce dernier vendredi son équipe passer la barre des dix buts inscrits. «Après deux saisons galères et autant de relégations, cela fait du bien de retrouver le sourire sur le visage des joueurs, à l'image de celui notre gardien, Tarik Kallidou. L'équipe secoue régulièrement le chemin des filets. Ce qui explique parfois un petit relâchement, comme ce fut le cas à GDF Manage.»

Avec cette marge d'avance de trois points, Chamilk P. Bruxelles peut voir venir. «Pour nous, il n'y a pas vraiment d'adversaire à devoir gérer. Il faut toutefois éviter l'excès de confiance pour ne pas connaître une mauvaise surprise. Nous sommes au repos ce vendredi en raison de la Coupe de Belgique, que mes joueurs ont préféré sacrifier, afin de se concentrer sur le championnat. Ils assument et c'est très bien ainsi.»

La prochaine rencontre est programmée le 9 mars à MS Marchienne, qui lutte pour le maintien. «On prend chaque adversaire avec sérieux pour ne pas fausser le championnat. On ne nous a pas fait de cadeau ces deux dernières saisons. Je ne vois pas pourquoi nous en ferions en retour.»

NICOLAS TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2012 L.F.F.S. / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.