N3A: Yvan De Schutter succède à Thierry Gabrielli au poste de coach du Mini 83 Octa + Bruxelles

Ce n'est pas un secret, Thierry Gabrielli (photo), le coach du Mini 83 Octa + Bruxelles, pour des raisons relationnelles, se cherchait un remplaçant pour reprendre l'équipe qui occupe la troisième place en Nationale 3A de l'A.B.F.S. Il s'estimait depuis plusieurs saisons un peu trop proche de ses joueurs, dont plusieurs sont de sa propre famille. Il n'était pas toujours facile parfois de mettre des distances, même si après un début de championnat compliqué, sa formation avait trouvé son rythme de croisière: 13 sur 14. C'est désormais chose faite. Le club a affilié depuis lundi Yvan De Schutter (photo).

«Celui-ci a coaché dans la seconde moitié des années nonante Thierry à l'Union Belge à Koekelberg et à Tervuren en D1», explique le C.Q. du Mini 83, Giovanni Gabrielli, également papa de Thierry. «Ils se sont recontactés par hasard. Il est ainsi venu nous voir vendredi à l'occasion de notre succès contre SDI Asse (10-4). Il dirigera son premier match ce mercredi 17 janvier à l'occasion de notre match d'alignement à Maverick Kampenhout.»
En cas de succès, les Bruxellois rattraperaient et dépasseraient même au goal-average Moratex Lebbeke, second classé. Cela avant d'en d'aller tenter de faire trébucher deux jours plus tard le leader toujours invaincu d'Assebroeke (24 points sur 24). «Nous allons continuer de prendre match par match et on verra ce qui se passera au terme de la saison. On ne sait jamais. Le premier accessit pourrait suffire pour rejoindre la D2.»

EN P5 AVEC DES ESPOIRS
Quant à Thierry Gabrielli, il demeure plus que jamais investi au sein du club. «Yvan, qui a notamment fait monter Gijonesa Vlezenbeek de D3 en D2 il y a une dizaine d'années, je le désirais déjà la saison passée, mais il avait poliment refusé la proposition», enchaîne Thierry Gabrielli. «Cette fois, il s'est montré ouvert. Il est vrai que devant ses yeux, l'équipe a montré de belles choses vendredi face à Asse. Il aura carte blanche et il n'aura aucune pression. Youness Cherroud reste «T2». De mon côté, je ne prendrai plus place sur le banc. Au départ, je serait juste son conseiller. Je m'attellerai dorénavant à  m'occuper du management du club. Si on venait à monter en D2, il faudrait encore d'autres sponsors. On compte continuer à développer notre académie de jeunes, qui marche bien. On envisage aussi la saison prochaine d'aligner une équipe B en P5, qui ne regrouperait que des éléments de moins de 21 ans, dont un de mes fils au poste de gardien. Bref, on veut continuer de grandir, sans brûler les étapes.» 

NICOLAS TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2012 L.F.F.S. / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.