N3A: Mini Octa + Bruxelles vise un 12 sur 12

Malgré la mutation de série de Nationale 3C de l'A.B.F.S. vers la Nationale 3A, Mini Octa + Bruxelles se montrait relativement optimiste avant d'entamer la compétition. «Notre préparation a été extraordinaire, avec notamment une défaite par un seul but d'écart face au champion de Belgique de Selaklean Thulin, qui nous avait valu quelques éloges par de futurs adversaires des Hennuyers venus en repérage», rappelle le coach Thierry Gabrielli. «Nous avions également pris le dessus (8-1) sur la D1 de L.A.R.T. Bruxelles.» Mais avant d'en découdre officiellement en championnat, notre interlocuteur avait bien mis en garde ses joueurs. «Je leur ai dit d'abord qu'il fallait descendre de notre nuage, car nous allions affronter des adversaires néerlandophones réputés très disciplinés et appliqués, qui défendent souvent bien en bloc. Mais les joueurs ont quand même cru qu'ils allaient dérouler chaque vendredi.»

Résultat? Deux premières défaites à SDI Asse et Assebroeke, l'actuel leader. «Face à Asse qui joue à l' «ancienne», nous menions 0-2 pour être défaits 8-6. Contre Assebroeke, même chose. Nos adversaires n'étaient pas supérieurs. On s'est fait avoir comme des bleus.»
La réaction est quand même arrivée. «On a fêté notre premier succès à Herk de Stad, qui était relativement faible. A Breendonk, composé d'anciens internationaux, ce fut une belle expérience. Les joueurs ont enfin écouté les consignes. On l'a emporté 3-7. Malheureusement, nous n'avons pu enchaîner par un troisième succès de suite contre Moratex Lebbeke. Nous avons pourtant multiplié les occasion en première période. A tel point qu'à 3-1, nos adversaire disaient déjà à la pause vouloir limiter les dégâts. J'ai demandé aux joueurs d'attendre leurs visiteurs. Ils ont fait l'inverse. Nous avons déchanté 4-5. On est retombé de haut.»

HOSSARI PARTI AU LIBAN
Après un mois de repos forcé, les Bruxellois auraient dû refouler le parquet lors de la visite à Kampenhout. Cela n'a pu être possible. «A notre arrivée, la salle était occupée par une autre manifestation. Nos hôtes disaient l'ignorer, mais après avoir pris nos renseignements, ce soir-là était inscrit à l'agenda depuis... un an. Logiquement donc, on devrait l'emporter sur tapis vert, vu ce déplacement effectué pour rien.»
Mini Octa + Bruxelles reste donc avec un bilan de 4 points sur 10. «On s'attendait à mieux, mais on garde le top 3 en point de mire. Il faut dire aussi que nous avons dû nous adapter à évoluer sans l'un de nos éléments de base, Amir Hossari (photo). Il a eu l'opportunité de retourner dans son pays d'origine, au Liban pour y jouer au football au plus haut niveau. A l'inverse, Ben Hamane et le gardien Christopher Gody sont venus s'ajouter.»
Il reste six matchs avant la fin de l'année et l'objectif est clair. «On vise un 12 sur 12. Il est temps de montrer de quoi nous sommes vraiment capables. On reçoit ce vendredi R79 Etterbeek qui n'a toujours pas débloqué le compteur. C'est l'occasion de remporter ce premier des six matchs.»

NICOLAS TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2012 L.F.F.S. / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.