N3A: Mini 83 Octa + Bruxelles n’a pas encore fait une croix sur la montée

Si Mini 83 Octa + Bruxelles a pris la mesure dernièrement de Maverick Kampenhout en Nationale 3A à l’A.B.F.S., il lui sera compliqué de finir la saison à la seconde place. Moratex Lebbeke, qui occupe cette position, possède trois unités de plus, tout en ayant disputé un match de moins. «On ne sait jamais, mais effectivement, cela sera un peu juste», avoue le directeur technique bruxellois, Thierry Gabrielli (photo). «On va quand même essayer de boucler par un douze sur douze. En effet, on se souvient que lors de la précédente campagne, Sainte-Odile Jeunes Dour, qui était dans la même série que nous en Nationale 3C était monté (N.D.L.R.: suite au refus du BF Dinant, 2e en Nationale 3B, de rejoindre la D2).

Si on ne galvaude plus d’ici la fin, on sera assuré de terminer comme meilleur troisième de toutes les séries de D3 confondues. Et comme on voit ci et là en cette fin de championnat des équipes de D2 qui concèdent des forfaits, on se dit que l’on a peut-être un coup à jouer.»     
Pour notre interlocuteur, cela serait quand même synonyme de saison réussie, même s’il n’y avait pas, au bout du compte de promotion. «Je pense que le 1 sur 4 réalisé face à Moratex Lebeeke, alors que l’on méritait mieux risque de jouer dans la balance finale. Malgré tout, on peut aussi se montrer ravi. Notre nouveau coach, Yves De Schutter qui a pris ma succession à la mi-janvier a réussi progressivement à imposer son style. Il a juste fallu que la transition s’opère.»

TOUJOURS AVEC DE SCHUTTER

Deux matchs attendent les Bruxellois, qu’ils devront disputer en l’espace de trois jours. «On va d’abord se rendre à DWV Mazenzele ce vendredi 6 avril, qui partage avec nous la troisième place et qui possède une victoire de moins et un match de plus. Pas besoin de dire que c’est un duel capital. On enchaînera le lundi suivant par une visite à ISTB Herent, sixième, qui nous avait donné du fil au retordre à l’aller. Nous avions dû attendre les dix dernières minutes pour faire la différence.»

Le «Mini 83» compte donc jouer à fond jusqu’au dernier match pour ne rien regretter. «Si on ne monte pas, on mettra tout en œuvre pour que cela soit le cas en 2018-2019. S’éterniser en D3 ne serait pas bon. Yves De Schutter sera normalement toujours aux commandes. On compte créer une équipe B en P5, pour donner du temps de jeu à nos jeunes. Une formation de minimes devrait aussi voir le jour.»

NICOLAS TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2012 L.F.F.S. / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.