N3A: 26 buts encaissés en 2 matchs par Destrier Evere

Avec Mini 83 Octa + Bruxelles, Destrier Evere est la seconde formation francophone qui évolue en Nationale 3A de l'A.B.F.S. Si les ouailles de Thierry Gabrielli sont en train d'amorcer une remontée au classement, occupant aux points perdus la troisième place, ceux d'Abdelhakim Bouazza demeurent enlisées dans les tréfonds du classement. Hormis une victoire contre Maverick Kampenhout remontant au mois de septembre, les promus bruxellois ont depuis juste accroché Futsal Louvain (7-7). Lors de leurs deux dernières sorties, ils ont pris la bagatelle de 26 buts face à Mini 83 Bruxelles (2-12) et contre le leader d'Assebroeke (5-14).

«Et pourtant malgré l'écart, je n'ai pas trouvé Assebroeke si extraordinaire que cela», déclare Abdelilah Moussati, joueur de l'équipe. «Contre «Mini 83», nous n'étions que quatre comme déjà plusieurs fois cette saison. Nous n'avions forcément pas pu rivaliser correctement.»
Ce n'est pas la première fois cette saison que Destrier Evere s'aligne avec un effectif amoindri. «En raison d'une tendinite au genou, je n'ai pas encore joué, hormis une présence sur une feuille de match. Je devais être sur le flanc six semaines. En raison de complications, me voici convalescent depuis plus de trois mois. Samir El Kebbani s'est quant à lui foulé la cheville. Il est vrai que nous sommes pas mal de trentenaires dans l'effectif et que l'on ne se retape plus aussi vite (rire). Cela sans compter que pour raisons personnelles, Zakariya Bliki, l'un de nos meilleurs pions offensifs qui sait aussi défendre a décidé de ne pas reprendre la compétition.»

DEUX RENFORTS
Mais la situation devrait évoluer positivement. «Deux joueurs de football de provinciales vont désormais nous épauler. Avec, on l'espère, désormais au minimum deux éléments sur le banc pour la suite du championnat, nous allons pouvoir enfin faire tourner. Jusqu'à présent, cela n'a quasi jamais été le cas. Notre C.Q. et coach, Abdelhakim Bouazza a même dû rejouer face à Breendonk. C'est tout dire.»
Dans une série à treize équipe, on sait qu'il n'y aura que le dernier classé qui basculera à l'échelon inférieur en 2018-2019. Et comme actuellement, R79 Etterbeek, avec un bilan de 1 sur 20 fait encore moins bien, il n'y a pas lieu de tirer la sonnette d'alarme. «Il ne faut pas le crier trop fort aux joueurs qu'il n'y qu'un descend. On doit les tenir en haleine. Je suis toutefois confiant. Avec nos renforts, nous devrions nous en sortir et remonter jusque dans le ventre mou. Quant à moi, si ce sera encore trop juste pour affronter ce vendredi 8 décembre ISTB Herent, je devrais être sur pied pour le match suivant capital face à R79 Etterbeek.» 

NICOLAS TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2012 L.F.F.S. / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.