N3: deux sponsors lâchent le MS Seillois, pas certain de disputer le championnat

Le MF Seillois a livré une saison honorable en terminant à la sixième place en Nationale 3C de l’A.B.F.S. «Vu notre entame de championnat compliquée, ce n’est pas si mal», estime le coach seillois, Sylvain Depas. «On n’a pu compter directement sur l’apport de Dylan Gilson, Maxence Hubeaux et Dorian Gilsoul, qui était très pris par leur club de football de Verlaine en D3 amateurs. Il y a eu aussi les blessés à gérer. Mais dans l’ensemble, je n’ai pas grand-chose à reprocher aux joueurs, qui dans l’ensemble ont eu un bon comportement.»

Si l’équipe a terminé avec l’une des défenses les plus perméables de la série, elle détient, par contre la seconde meilleure attaque avec 155 buts inscrits en 26 rencontres, derrière les champions de Chamilk P. Bruxelles (194). «J’avais des joueurs qui adorent marquer. Même mes deux piliers en défense, Corentin Depas et Dorian Gilsoul ont souvent été impliqués dans les réalisations. On n’avait pourtant bien mis en place le système de bloc avec mon «T2». Mais rien à faire: même lorsque nous menions parfois par trois ou quatre buts d’avance, les joueurs en voulaient encore davantage. Ces risques se sont ainsi retournés contre nous. D’où ces nombreux buts concédés, tout en conservant malgré tout un goal-average positif.»
On aurait pensé que le club serait reparti sur les mêmes bases pour confirmer en 2018/2019. On en est très loin. «On ne sait toujours pas si l’on va bien entamer le championnat. Nous nous retrouvons en difficulté financière suite au retrait de nos deux sponsors principaux. Nous n’avons pas encore versé ce que nous devons à l’A.B.F.S. pour prendre part à la saison. A cela est venu s’ajouter le départ de Maxence Hubeaux, qui accompagne Stéphane Jamart en Nationale 1 à A.D.L.S. MJ Flémalle. On perd ainsi deux pions précieux. Le système de la double carte jaune instaurée cette saison nous a fait plus de tort que de bien. Nous avons écopé rien que pour cela de plus de 400 euros d’amende. Les arbitres osent davantage dégainer que lorsqu’une jaune était synonyme d’exclusion.»

RETOUR EN P3?

Les prochains jours vont être cruciaux. «Nous sommes en négociation avec un autre sponsor. On doit encore discuter et rien ne dit que cela se concrétisera. Si ce n’était pas le cas, nous repartirions en P3, échelon où militent nos deux autres équipes seniors. Près de 80 % du noyau restant serait prêt à me suivre pour tenter de remonter dans un premier temps en P2.»

Après Drenica Namur qui se retrouve en instance de radiation, c’est peut-être un second club namurois qui manquera sur la liste de départ des équipes de D3.

NICOLAS TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2012 L.F.F.S. / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.