N3: Benfica Bruxelles s’y était préparé

En tant que second classé de la Provinciale 1 de la "Province du Brabant Wallon/Bruxelles-Capitale", Benfica Bruxelles Futsal accompagnera les champions de Blocs Five Bruxelles en Nationale 3 de l’A.B.F.S. «Jusqu’en 2013, le club s’appelait encore Benfica Waterloo», explique le C.Q. bruxellois, Fabio Di Marco. «Lorsque nous avons repris la gestion, Sergio Conceicao Soares et moi-même comme co-présidents, on a remplacé Waterloo par Bruxelles. Certains provenaient de Rhodes-Saint-Genèse,... Depuis, nous avons grimpé un à un les échelons depuis la P4. Débarquant de P2, on s’attendait plus à une saison de transition parmi l’élite, même si je savais que nous avions le potentiel pour espérer mieux. Finalement, on s’est pris au jeu. On a terminé deuxième, car nous avons dû faire face à de nombreuses absences lors des derniers matchs.»

Finalement, une bonne nouvelle est arrivée. «On s’attendait à ce qu’on nous demande de monter, vu que chaque fin de saison, il y a deux et même trois équipes qui parfois suivent le champion en D3. On s’y était préparé et on a tout de suite accepté la proposition du secrétariat provincial.»
Pour notre interlocuteur, l’un des atouts de l’équipe, c’est sa force mentale. «On a gagné de nombreux matchs grâce à cela. L’apport de notre joueur-coach, Victor qui est l’âme et le leader de l’équipe est aussi indéniable.»
En D3, le noyau sera renforcé par quelques joueurs d’expérience. «Il y en aura, mais on fera aussi confiance à nos jeunes de nos deux équipes de P3, qui ne feront plus qu’une en 2018-2019. Il faudra aussi remodeler le comité. Jusqu’ici, je remplissais quasi 95% des tâches, puisque je suis aussi trésorier, directeur technique,… Cela s’organise.»
Vu la dénomination du club, on ne doute pas que les supporters de foot de Benfica doivent être en nombre. «Il y en a mais, il y aussi des fans du Sporting Lisbonne ou encore de Porto. On demande juste aux entraînements aux joueurs, par respect envers notre appellation de ne pas se pointer avec des maillots des clubs de foot rivaux.»
Le club devrait quitter la salle de Drogenbos pour disputer ses matchs à domicile. «Il n’y avait pas à Drogenbos de véritable responsable de salle et cela a posé parfois problème. Du coup, on se délocalisera certainement vers le centre sportif d’Auderghem.»
Au  niveau des ambitions, on espère ne pas se contenter du simple maintien. «On a affronté la saison passée en matchs amicaux la D3 d’Arena Wavre et la D2 de Rebecq United. On l’a emporté à chaque fois. Si on a l’opportunité de jouer avec les meilleurs, on le fera. C’est la raison pour laquelle, on compte organiser en août quelques rencontres de préparation.»

NICOLAS TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2012 L.F.F.S. / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.