N2B: trouver le bon équilibre au Celtic Visé

On sait que Picardie Evere, à la recherche de ses belles années parmi l’élite, ne compte pas musarder en chemin en Nationale 2B de l’A.B.F.S. après son titre décroché en Nationale 3B la saison passée. Les Bruxellois en ont donné une première preuve en l’emportant lors de la journée d’ouverture contre le Celtic Visé. Pourtant, ce sont les Liégeois qui étaient les mieux entrés dans ce duel. «Je n’étais pas présent, mais d’après les échos reçus, nous avons débuté de la meilleure des manière, puisque nous avons mené 0-2», explique le président visétois, Hugues Magerotte. «La valse des changements a débuté. Nos hôtes ont rectifié le tir pour prendre l’avance pour la première fois à 3-2. Nous nous sommes accrochés pour revenir deux fois à 3-3 et 4-4. Sur un envoi dévié, on s’est pris un cinquième but. Le temps pressait. On a commencé à se dégarnir. Ce qui a permis à Evere de se rassurer pour de bon (6-4).»

Malgré ces deux premiers points perdus, cela n’inquiète pas outre mesure notre interlocuteur. «Le noyau a quand même été fortement remanié durant l’entre-saison. Nous avons accueilli trois éléments de Boca Juniors Tirlemont, dont le comité se retirait avec les arrivées de Davy Ballet, Amin Rega et Yassin El Hajli. Sans compter le retour de Jordy Dardenne d’A.D.L.S. AC Flémalle (N1) et l’enrôlement de Laurent Père de Futsal IP Hannut (N1). Ce sont des éléments de qualité, mais il faut encore que les choses se mettent bien en place. On a connu une bonne préparation avec un entraînement et trois matchs amicaux. Reste maintenant à trouver le bon équilibre.»

LE TOP 5

Le but est clairement de faire mieux que la saison passée. «Notre onzième place finale était en dessous des espérances et pourtant, à part une lourde défaite 10-0 à Optique Lecocq Dison, nous n’avions jamais réellement démérité. Pas mal de nos rencontres se sont jouées sur de petits détails. En faisant venir tous les joueurs déjà cités, on espère posséder ce qu’il nous fallait pour progresser dans la hiérarchie. On ne compte toutefois pas se montrer trop gourmand. Un top 5 serait déjà satisfaisant, vu le championnat plutôt indécis qui s’annonce.»

C’est un second déplacement de suite qui se prépare ce vendredi 14 septembre. Pierre Gillet (photo) et ses équipiers se rendront au Mini Excel Wavre/Limal, qui a entamé le championnat par un… forfait, n’ayant pu réunir suffisamment de joueurs pour se rendre à Optique Lecocq Dison. «Il faut débloquer le compteur, pour ne pas se retrouver déjà avec un 0 sur 4.»

Non repris car encore en vacances, Alejandro Congosto sera sans doute un peu juste.

NICOLAS TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2012 L.F.F.S. / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.