N2B: Laurent Warroquiers revient à Beyne-Issimo pour donner un coup de main

Fin de saison dernière, Beyne-Issimo forçait directement les portes de la Nationale 2B de l’A.B.F.S., mais perdait aussi son C.Q. et homme à tout faire, Laurent Warroquiers, devenu papa d’une petite fille et dont la passion du rallye lui prenait aussi déjà pas mal de temps. Si bien que le club s’était demandé si cela valait la peine de prendre le risque de se lancer dans l’anti-chambre. Finalement, Arnaud Ridelle (voir photo) a repris les choses en main. Pas facile toutefois de coacher et de jouer en même temps. Ce dernier a, dès lors fait appel à Laurent Warroquiers, qui a donc effectué son retour sur le petit banc.

«Avec moi, on s’est qualifié à l’Atlas Liège pour les 1/16 de finale de la Coupe de Belgique et nous avons partagé l’enjeu contre l’Escale Oreye», confie le «revenant». «J’ai d’ailleurs moyennement apprécié les propos tenus sur votre site par le coach de l’Atlas Liège. Il estime, en gros que notre qualification n’est pas méritée. On a pourtant eu le match en main, même si l’adversaire est revenu de 0-3 à 2-3. On a même terminé à quatre. L’arbitre visionnée n’a, par contre pas toujours pris ses responsabilités, alors qu’il s’est fait invectiver par nos adversaires. Face à Oreye, on a pourtant mené avec un break d’avance. Puis, on a arrêté de jouer dix minutes. L’adversaire est passé devant. On a ensuite quand même arraché le nul, avec un gardien-volant. Pour mon retour, me voilà invaincu(rires)

CAPABLE DE JOUER LE TOP 5

Et du coup, le groupe souhaiterait que Laurent Warroquiers poursuive avec eux. «Même si je viens de temps en temps voir l’équipe et même la conseiller, je voulais juste aider Arnaud Ridelle pour qu’il puisse se concentrer pleinement sur son statut de joueur. Désormais, on souhaiterait que je me remette sur le banc lors de chaque match. Je n’y tiens pas, même si j’ai l’impression de n’avoir jamais quitté le groupe. Déjà ce vendredi, pour l’affrontement au Celtic Visé, je ne pourrai être là, en raison de mon boulot. On verra donc au cas par cas.»

Beyne possède, à deux matchs de la fin du premier tour quatre unités d’avance sur la zone rouge. «Je pense sincèrement que le groupe a les capacités pour jouer le top 5. Il nous manque toutefois de l’expérience et en même temps, nous n’avons été défaits que 3-2 par le leader de Golden Lachs Seraing et nous l’avons emporté à Optique Lecocq Dison (1-3). Malgré tout, ce championnat est de transition. Assurons d’abord le maintien, pour revoir un peu nos ambitions à la hausse lors de la saison prochaine.»

A signaler que depuis peu, l’équipe peut compter sur l’apport de Jalal Ouazza, qui faisait déjà partie du club lorsque celui-ci militait en série provinciale.

NICOLAS TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2012 L.F.F.S. / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.