N2B: Futsal Evere tente d'imposer son jeu et ça lui réussit

Fin de saison passée, le club de Futsal Evere avait dû avoir recours à l'évocation pour éviter le renvoi dans la division inférieur suite à un souci d'identification de joueur. C'est donc soulagé que le club a pu rempiler pour une seconde saison en Nationale 2B à l'A.B.F.S. Et visiblement, la mise en route est complètement réussie. La formation bruxelloise occupe le leadership avec ASM Etterbeek, grâce à des succès face à Albacars Berchem, Optique Lecocq Dison, Engie CHU Liège et dernièrement à l'Atlas Liège (2-10). «A 1-7, les Liégeois ont opté pour un gardien-volant et nous avons pu gérer», explique le C.Q. et coach d'Evere, Abdelrezak Fassi. «Notre unique défaite à DBM Fléron est plus surprenante. C'est un peu notre bête noire. De nouveau, nous sommes tombés sur un Dimitri Habran étincelant dans la cage. Sans lui, le verdict aurait pu être différent.»

Voilà Futsal Evere nanti d'un 8 sur 10, avec en moyenne quasi sept buts inscrits par rencontre. «Le travail de préparation fourni en juillet et août paie. Nous avions, à l'époque jusqu'à quatre séances d'entraînement par semaine. Nous avons désormais réduit à deux. Le collectif a pris forme. Nous avons diminué l'effectif de 16 à 12 éléments. L'ossature a ainsi été conservée. Nous avons affilié deux nouveaux gardiens: Alexandre Vanhamme et Anas Echahbouni, qui provient de l'Esperanto Schaerbeek (N3B). Il n'y a pas encore de hiérarchie établie. L'un a joué trois matchs et l'autre deux. On désignera le titulaire en novembre. Hanine Zizaoui est de retour, alors que Anas Fellaki, passé par Picardie Bruxelles est aussi des nôtres. Nous avons également enrôlé Zakaria Bentato, qui est devenu le premier «e-gamer» du RSC Anderlecht. En plus d'être adroit avec ses doigts, il l'est aussi avec ses pieds (rires). Malheureusement, notre capitaine, Mounir El Bachiri a dû stopper en raison d'une blessure récalcitrante au genou.»

EN BINÔME AVEC LARHZAL
Malgré ce départ prometteur, notre interlocuteur évite contrairement au passé de se mettre la pression. «Nous ne sommes plus obnubilés par la montée coûte que coûte. On prend match par match en tentant désormais d'imposer chaque fois notre jeu, tout en prônant l'offensive. Pour l'instant, cela marche à la perfection.»
Abdelrezak Fassi n'est plus seul pour diriger l'équipe. «Suite à des problèmes cardiaques, Zouheir Larhzal a stoppé et il coache en binôme avec moi. On se complète. Je suis plutôt bouillant, alors que lui est plus posé quand il s'agit de donner une explication.»
Evere ne jouera pas ce prochain vendredi en championnat. L'équipe disputera, par contre son match du second tour de la Coupe de Belgique au Cosmos Stavelot (N3D). «Cette compétition nous tient à cœur et on espère aller le plus loin. Quant au championnat, on visera à entretenir la spirale positive le plus longtemps possible. Pour l'instant, c'est Lecocq Optique Dison qui 'a fait la plus forte impression. Il est toutefois encore trop tôt pour tirer de véritables enseignements.»

NICOLAS TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2012 L.F.F.S. / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.