N2B: deux joueurs écartés à Albacars Berchem

Futsal Wemmel a pris la dénomination d'Albacars Berchem (-Sainte-Agathe) cette saison en Nationale 2B à l'A.B.F.S. Alors qu'il souhaitait prendre du recul, le C.Q., Carmelo Debilio s'est attelé sur le tard à relancer la machine, épaulé par Isljamaj Mergim. Des tests ont été effectués en juin et le noyau a ainsi été constitué par d'anciens et nouveaux. Mais visiblement, la sauce n'a pas -encore?- pris. L'équipe ne compte qu'une unité après trois rencontres. «On s'est retrouvé à six pour le premier match à Futsal Evere, avec en plus des joueurs de «B»», explique Carmelo Debilio. «On s'est incliné 9-3. Nous avons enchaîné par un partage honorable (3-3) contre DBM Fléron, qui, pensait-on, allait lancer un peu notre championnat. Malheureusement, on a touché le fond ce dernier vendredi contre Golden Club Seraing.

Après quatre minutes, nous avions déjà accumulé cinq fautes d'équipe. Seraing a ainsi bénéficié de trois penaltys aux neuf mètres. Notre gardien en a détourné deux. On avait ainsi la chance à 1-1 d'être toujours dans le match. Au lieu de se calmer, certains joueurs ont continué à rouspéter sur les décisions de l'arbitre. C'est ainsi que Mohamed Abdeslami (photo) a écopé de la carte rouge à dix minutes du terme. On n'a évidemment pas tenu (1-6).»
A l'issue de la rencontre, notre interlocuteur a pris une décision importante, en concertation avec Isljamaj Mergim. «Depuis le mois d'août, on s'entraîne tout en ayant mis un système en place. Le souci, c'est qu'une fois le match venu, on a l'impression que les joueurs ont tout oublié. Certains plus que d'autres. C'est la saison pour laquelle, nous avons décidé de nous séparer de deux éléments: Ahatac, un nouveau venu et Mohamed Abdeslami. Si pour le premier ce ne me fait ni chaud, ni froid, cela a été été autre chose pour le second. Cela faisait quelques saisons qu'il prestait  pour nous. C'est un brave gars. Le problème, c'est qu'il ne joue que pour lui, au détriment du collectif.»

TOUT LE MONDE BIENVENU
Carmelo Debilio qui coache l'équipe en binôme avec Redouan Driouche espère ainsi retrouver une véritable mentalité de groupe. «On fera confiance à nos jeunes. On veut du respect sur le terrain et l'application des consignes. Tout le monde est le bienvenu chez nous et j'invite les motivés à venir nous rejoindre (contact: 0473/31.37.17), à condition qu'ils soient sur la même longueur d'onde que nous.»
Carmelo Debilio ne se fait toutefois pas trop d'illusions. «La saison s'annonce très compliquée. On va juste tenter de mettre deux équipes derrière pour assurer le maintien. Et si on n'y arrivait pas, ce ne serait pas un drame non plus. Nous allons affronter le 6 octobre Engie CHU Liège, qui bizarrement ne compte que trois points en cinq rencontres. Les Liégeois ont pourtant joué le titre la saison dernière. On espère qu'ils ne se réveilleront pas contre nous.»

NICOLAS TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2012 L.F.F.S. / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.