N2B: Atlas Liège repartira avec un nouveau groupe pour, cette fois, rejoindre la D1

La promotion de l’Atlas Liège de D3 en Nationale 2B de l’A.B.F.S. n’a pas été des plus simples. Les Liégeois sont certes parvenus à se maintenir, mais grâce au forfait général de l’Inter Huy, qui a modifié la donne pas seulement dans la course au titre. Sans ce retrait des Hutois, l’Atlas Liège aurait occupé l’avant-dernière placer pour accompagner Futsal Bruxelles à l’échelon inférieur. «On ne s’attendait pas à un exercice aussi compliqué», avoue le président de l’Atlas Liège, Ben Aïssa Afkir. «On venait de forcer les portes de l’antichambre via la seconde place en D3 et nous étions prêts à assumer, mais les choses ne se sont pas passées vraiment comme prévues.

Forcément, les défaites à ce niveau était un peu plus fréquentes et cela a eu des répercussions sur la motivation. Des gens ont commencé à trouver des excuses. Des entraînement de football sont, comme par hasard venus s’ajouter lorsque nous avions de plus longs déplacements. On a ainsi perdu des matchs à notre portée, d’autant que nous  avons aussi connu un problème de gardien. Le retard s’est accentué. Nous avons ensuite pu compter sur les services d’Ibrahim El Ghoulbzouri qui a repris le groupe en main. Mais l’assiduité au niveau des présences était toujours faible. Finalement, on s’en est sorti par la petite porte, en profitant du forfait de l’Inter Huy pour ne pas descendre, même si Celtic Visé et Albacars Berchem ne pointaient, au bout du compte qu’à une longueur.»

TOUJOURS AVEC EL GHOULBZOURI

Forcément, c’est avec soulagement que la fin du championnat a sonné. Le suivant se prépare et visiblement, l’effectif fera en grande partie peau neuve. «On ne veut plus revivre le même scénario que lors de l’exercice passé. Du coup, nous allons nous renforcer via quelque éléments de la région, qui viendront épauler les quelques rescapés. Nous ferons de nouveau confiance à Ibrahim El Ghoulbzouri pour diriger l’équipe. Il aura cette fois la possibilité de bien connaître les joueurs, puisque ce sera sa première saison complète.»

L’Atlas Liège espère ainsi se donner les moyens de jouer le haut du panier. «Vu la qualité des joueurs qui devraient nous rejoindre, ce serait même une déception si nous ne montions pas à l’arrivée en Division 1. Il faudra peut-être quelques matchs au début pour que les automatismes se mettent en place. Sur la longueur toutefois, cela devrait faire la différence.»

NICOLAS TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2012 L.F.F.S. / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.