N2B: Atlas Liège aurait préféré être promu avec le titre

Avec All Blacks Berlaar (2e en Nationale 3A), Sporting Soignies (2e en Nationale 3C) et Sainte-Odile Jeunes Dour (3e en Nationale 3C), l'Atlas Liège (2e en Nationale 3D) est la quatrième équipe à avoir été invitée pour rejoindre la D2 à l'A.B.F.S. L'objectif qui était la montée est ainsi atteint, même si la façon avec laquelle cela s'est produit n'est pas celle espérée par son président. «Nous sommes ravis de rejoindre la Nationale 2B, mais nous aurions préféré le faire avec le titre de champion», avoue le président et coach de l'«Atlas», Ben Aissa Afkir. «Cela n'a pas la même saveur.

Le problème, c'est que nous avons entamé la saison sans deux joueurs sur lesquels je comptais: Redouan Ziat (photo) et Benzou. Leur club précédent n'avait pas voulu les désaffilier. Jai dû attendre le mois de décembre pour les utiliser. Du coup, nous avons démarré timidement, d'autant que j'ai dû aussi faire un peu la police avec des joueurs qui se montraient un peu trop personnels et qui se pensaient seuls sur le terrain. On s'est ainsi, un moment retrouvé pas loin de la neuvième place.»
L'apport des renforts s'est ensuite fait ressentir. «Nous sommes alors montés en régime. Nous avons débuté notre redressement et notre remontée. Battus à l'aller par un but d'écart face à l'OM de Liège, nous nous sommes imposés 8-2 au retour contre une formation qui était renforcée.»
Au final, l'Atlas Liège a décroché la seconde place, pour un point de plus par rapport à Lecocq Dison. «J'ai lu que le responsable de ce club, Jean-Luc Demortier nous suspectait d'avoir triché notamment lors de notre succès face à l'ONU Seraing Club Liégeois. Ce qui est complètement faux. S'il en avait les preuves, pourquoi n'a-t-il pas déposé plainte? Depuis que nous avons commencé en P4, il s'en est toujours pris à notre matricule. On ne doit pas lui revenir. Les deux équipes se retrouveront la saison prochaine dans la même série. Forcément, ces deux rencontres seront assurément cochées sur notre calendrier. Nous n'avons pas volé cette promotion. Nous comptons maintenant l'assumer du mieux possible.»

ET MAINTENANT LA D1
Notre interlocuteur, malgré la découverte de l'échelon se montre directement ambitieux. «On partira avec l'optique de rejoindre la D1. Pourquoi pas? Je sais que certains clubs sont freinés par le coup financier qu'engendre une montée parmi l'élite. C'est dommage. En sport, le but n'est-il pas toujours d'aller plus haut?»
Pour y parvenir, il y aura quelques petits changements. «Nous devrions compter sur deux ou trois recrues, dont un gardien. C'est une place cruciale, surtout à notre niveau. Nous avions perdu quelques plumes pour cette raison lors du défunt exercice. Un gars de D2 devrait débarquer. Je compte aussi me faire épauler dans mon rôle de coach. C'est du sérieux maintenant. Il faut mettre un maximum d'atouts de notre côté, si nous voulons atteindre notre cible.  Je suis quelqu'un de trop gentil. Cela m'aidera à responsabiliser les joueurs.» 

Nicolas TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2012 L.F.F.S. / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.