N2B: ASM Etterbeek vise toujours bien la montée en D1

C'est une drôle de mésaventure qui est arrivée à ASM Etterbeek en Nationale 2B de l'A.B.F.S. pour son dernier déplacement de l'année en 2017. Les Bruxellois se sont présentés devant une salle de Beyne, où évolue son adversaire d'Atlas Liège fermée. «Même l'arbitre attendait avec nous, mais visiblement le gestionnaire de la salle n'avait pas indiqué ce match dans son planning», explique le coach d'Etterbeek, Zakaria Moktar (photo). «L'erreur est humaine. Toutefois, si nos hôtes étaient arrivés un peu plus à l'avance, ils se seraient rendu compte plus vite de la chose. Ils auraient alors peut-être eu le temps de se procurer la clé. En attendant, nous avons parcouru 208 kilomètres aller-retour pour rien. On espère ne pas devoir les refaire et qu'il y aura une justice, vu que nous ne sommes plus victimes qu'autre-chose dans cette histoire.»

Autant dire que les Bruxellois espèrent remporter la victoire sur tapis vert. Ce qui leur permettrait de toujours rester dans le coup pour le titre, malgré un premier tour en dents de scie. «Avant de renouer avec la victoire contre Inter Huy, nous sommes restés cinq matchs sans gagner. Si défensivement, nous avons l'une des meilleures armadas de la série, cela a parfois calé en zone de finition. Il est vrai que nous avons modifié notre système de jeu. Ce qui prend un peu de temps à se mettre en place. Nous avons aussi éprouvé du mal à gérer quelques fins de matchs. Je pense à celle face à Futsal Evere. Nous menions encore 4-7 à dix minutes du terme. Un relâchement nous a finalement privés d'une unité: 7-7. Même nos adversaires reconnaissaient notre supériorité. Contre Albacars Berchem, nous avons pris un coup franc aux neuf mètres fatidique à quelques secondes du terme. Il y a donc quelques petits regrets, même si au final, nous n'avons connu que trois revers face à Albacars Berchem, Engie CHU Liège et Optique Lecocq Dison.»

L'EXPLOIT EN COUPE?
L'équipe pointe ainsi à la huitième place, mais dans une série très indécise, les Bruxellois restent très proches du sommet. «On n'a que quatre unités de retard sur Futsal Evere et Optique Lecocq Dison, qui se partagent le leadership aux points perdus. La première colonne du classement est encore concernée par les places montantes. C'est assez inouï. Ce qui prouve que beaucoup d'équipes se valent. Nous gardons toujours la montée parmi l'élite en point de mire, même si ce ne serait pas catastrophique de vivre une seconde saison en D2, avant d'effectuer le grand saut.»
Mais l'actualité, c'est bien évidemment la venue de la D1 de Basic-Fit Bruxelles ce vendredi 5 janvier en 1/16e de finale de la Coupe de Belgique. «C'est plus qu'un match de gala pour nous. Nous sommes très heureux d'affronter nos voisins, qui ont eu l'honneur de soulever le trophée en 2016. Même si cela s'annonce très compliqué, on vise clairement l'exploit, qui pourrait peut-être servir de déclic définitif pour le championnat.»
Adil Naamane sera absent pour cette confrontation.

NICOLAS TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2012 L.F.F.S. / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.