N2A: Valenti reste à Thulin mais devient «Magic»

Après avoir connu les sommets de la hiérarchie ces dernières saisons, Selaklean Thulin a décidé de ne pas se réinscrire en Nationale 1 à l’A.B.F.S. Cela laissera à n’en pas douter un vide. Si plusieurs joueurs comme les Brésiliens du noyau continueront à prester ensemble en France, d’autres ont préféré prendre une autre direction. C’est le cas notamment d’Orazio Valenti (photo), qui a décidé de rejoindre le club de Magic Thulin en Nationale 2A. «Je n’ai plus vraiment eu de contact avec Selaklean Thulin depuis la fin de saison», avoue Orazio Valenti. «Seul le manager, Gween Christens, m’avait juste proposé que l’on discute, mais je ne tenais pas vraiment à aller en France. Déjà rien que pour les déplacements. J’ai, de plus, signé au foot en P2 à Hornu. Cela aurait été compliqué.

J’ai aussi reçu des propositions de ARB Hamme, de club hennuyers de l’Union Belge, alors que Mustapha Rezki, de Basic-Fit Bruxelles m’a également contacté. Je préférais rester près de chez moi, à Boussu.»
Un autre argument explique aussi ce choix. «J’ai été victime après la saison d’une péritonite. J’ai eu l’estomac perforé. J’ai dû être opéré d’urgence. Ce genre de chose fait réfléchir. A partir de là, on a surtout envie de retrouver une certaine sérénité. Je sais que je peux la retrouver à Magic Thulin. C’est sous ce matricule, mais sous la dénomination de Magic Dour que j’ai effectué mes débuts en salle. C’est important pour moi de regoûter à cette ambiance, même si c’est un cran en dessous.»
Orazio Valenti aura connu les grands moments de Seleaklean Thulin, avec divers titres fêtés dans les trois compétitions majeures: championnat, coupe de Belgique et Supercoupe. «Je comprends la décision des dirigeants de Selaklean, qui estiment recevoir plus d’aide en France et qui auront l’opportunité là-bas de disputer des compétitions européennes. Malgré tout, cela va faire bizarre de ne plus trouver trace de mon ex-formation dans les classements de D1 à l’A.B.F.S.»

DU LOCAL

A Magic Thulin, Orazio Valenti retrouvera des partenaires de la région. «Comme Alessandro Maffeo qui arrive de GS Hoboken comme gardien ou encore Cyril Declerck, actif comme moi la saison dernière à Selaklean.  A «Magic», je connais déjà pas mal de monde comme Malory Denis. Je jouerai toujours à domicile dans la salle de nos précédents exploits avec Selaklean. J’espère qu’il y en aura d’autres avec les «Magiciens».»

Le club mise donc sur l’accent régional. Ce n’est pas pour autant qu’il n’y aura pas d’ambition. «A deux points près, le club aurait pu se retrouver en 2018-2019 en D1. On tentera cette fois de forcer la porte de l’élite. Quant à ce retrait d’un échelon dans la hiérarchie, il ne remet pas en cause ma place au sein de l’équipe nationale italienne. Le coach me connaît et me fait confiance.»

NICOLAS TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2012 L.F.F.S. / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.