N2A: Sporting Soignies avale les kilomètres pour l’instant

Après six rencontres disputées en Nationale 2A de l’A.B.F.S., le Sporting Soignies comptabilise deux succès et quatre revers, dont le dernier concédé à All Blacks Berlaar. «Contre des Flandriens toujours invaincus, nous n’avons pas démérité», estime Patrice Carion, le coach sonégien, arrivé depuis cette saison des voisins de l’Inter Soignies, qui n’a pu se maintenir en D3. «On ne s’est incliné que 2-0 (NDLR: 1-0 au repos) et en jouant même les dix dernières minutes à dix, suite à la seconde jaune brandie à Alex Matthys, synonyme d’exclusion.»

C’était déjà le quatrième déplacement de la saison. «Et lors de nos trois prochaines rencontres, second tour de la Coupe de Belgique compris à Soca Bastogne, nous allons encore devoir prendre la route. Ce qui fera sept déplacements lors des dix premiers matchs de notre saison. Ce n’est quand même pas normal comme répartitions. En plus, c’étaient souvent des visites chez des ténors comme Assebroeke, Magic Thulin et AB Berlaar, soit des équipes du top 5. On comprend mieux pourquoi notre bilan mathématique est négatif: 4 sur 12. Toutefois, hormis note couac contre Family La Louvière (2-4), nous n’avons pas à rougir de nos prestations.»
Il est vrai que notre notre interlocuteur repart de loin, avec un noyau qui a énormément été chamboulé. «Il y a huit joueurs en moins par rapport à 2017-2018. On a repris avec sept joueurs de champ et deux gardiens. On m’avait dit que je pourrais compter sur les espoirs, mais je ne sais même pas si on alignera une équipe. On peut quand même s’appuyer sur le relève. Des gars comme Fabian Puche (voir photo) et Alex Matthys sont encore jeunes, mais le talent est là. On aussi attiré Ayoub Chetian, qui n’a pas encore vingt ans et qui provient de l’Union Belge.»

CELA VA CHANGER

Patrice Carion attend quand même un peu plus d’assiduité. «Il y a toujours bien l’un ou l’autre excusé aux entraînements et ce sont souvent les mêmes. Il va quand même falloir que cela change.»

En attendant, il faudra s’accrocher. «Notre trois prochains déplacements seront à l’Union Wemmel, en Coupe de Belgique à Soca Bastogne (NDLR: dernier en N3D) et à Eurofoot Tervuren. Si j’avoue que la Coupe ne m’intéresse guère, on espère quand même, lors des deux autres rencontres accrocher quelque chose.»

Sans surprise, Patrice Carion ne vise qu’une chose cette saison: le maintien. «On a ce qu’il faut pour au moins laisser deux équipes derrière, à condition de respecter chaque vendredi les consignes et de donner le meilleur de soi-même.»

NICOLAS TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2012 L.F.F.S. / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.