N2A: Sainte-Odile/Dour veut reprendre sa marche en avant avec sa jeune garde

Dernier arrivé pour compléter la Nationale 2A à l'A.B.F.S., Sainte-Odile Jeunes Dour avait réalisé un mois de septembre tonitruant en affichant au terme de celui-ci un bilan de 7 points sur 8. Depuis, c'est un peu la panne sèche. Lors de leurs cinq dernières rencontres de championnat, les ouailles du duo Poli-Maiolino n'ont récolté que deux unités, grâce à la victoire au Sporting Soignies. «Nous avons dû faire face à quelques soucis au niveau de l'effectif», reconnaît Patrick Poli. «Il y a eu la suspension d'Aurélien Chantinne, comme celle de mon fils, Adriano également blessé. Des cadres ont un peu lâché prise. On s'est bien qualifié en Coupe de Belgique chez une bonne formation de DVS Drogenbos, qui vaut mieux que la P3. Il y a eu ensuite ce succès à Soignies et depuis, nous faisons du surplace.»

Le manque d'expérience de la classe biberon de Dour se fait ressentir. «Nous avons été privé de notre gardien, Laurent Cambraye, dont la déchirure à la cuisse semble récalcitrante. On espère le récupérer avant janvier 2017. On place soit donc Tommy Duvivier, de nos scolaires ou Lucas Seghi, de nos espoirs dans la cage. Sur nos trois dernières défaites, c'est celle chez le leader de Rebecq United qui me laisse le plus un goût amer. Elle n'est pas méritée. Même le coach adverse reconnaissait que cela avait été très serré, même si son équipe est avec Hoboken Ster celle qui m'a le plus agréablement surpris. Contre Napoli Stekene (5-13), nous avons pris l'eau. Enfin dernièrement à ZVK Hove, c'était déjà 4-0 au repos. On s'est quand même accroché, pour être défait 5-2. On ne peut faire de miracle avec plusieurs éléments du noyau qui ne sont pas encore majeurs.»
Mais notre interlocuteur voit aussi le bon côté des choses. «Nos jeunes sont en train de s'endurcir. Ils prennent en expérience. Ils progressent à chaque match. Notre potentiel au niveau de notre école est bien présent. Cela payerait, mais cela prendra forcément du temps.»

ATTEINDRE LES VINGT POINTS
Il faut toutefois après ce 2 sur 10 se relancer mathématiquement. «Il n'y a en effet que les poins qui comptent. Nos deux prochains rencontres se dérouleront à domicile. AB Berlaar qui possède une unité de plus nous visite ce prochain vendredi. On visera ensuite la qualification pour les 1/16e de finale de la Coupe de Belgique face à la N3C du MFC Rebecq. Même si nous sommes un peu rentrés dans le rang, on doit être capable d'atteindre les vingt points pour nous mettre sur la voie du maintien. Je suis même persuadé qu'avec l'expérience accumulé du premier tour, nous pourrions même terminer dans le top 5.»

NICOLAS TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2012 L.F.F.S. / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.