N2A: RP Morlanwelz a préféré stopper les frais

Morlanwelz ne partait pas vraiment favori contre All Blacks Berlaar, seulement défait une fois en huit rencontres. Mais les Hennuyers avaient quand même la ferme intention de jouer crânement leur chance, vu leur position (12e) inconfortable au classement de la Nationale 2A de l’A.B.F.S. La match n’a, malheureusement pas été jusqu’à son terme. «Il y a eu des décisions arbitrales pour le moins litigieuses et nous en avons quasi seuls fait les frais», déplore le joueur de «River Plate» Michaël Crupi. «Nous n’étions pas encore hors jeu à la pause (4-1), d’autant que nous avons bien repris en faisant 4-2 et en loupant même deux fois la balle de 4-3.

C’est alors que Jessy Demeuldre a écopé de la carte rouge pour une faute semblable a celle d’un joueur adverse juste avant, qui n’avait reçu aucun bristol, mais qui avait, par contre blessé notre joueur Paolo Busacca. Cela devenait impossible pour nous. On s’est ainsi pris, en infériorité numérique deux buts coup sur coup. Il y a eu de nouveau une faute sur l’un de nos joueurs. Cette fois l’arbitre a carrément accordé le coup franc à l’adversaire. La frustration s’est renforcée dans notre camp et c’est alors Jordan Cordaro (voir photo) qui a pris la carte rouge.»
Du coup, les Hennuyers ne se retrouvaient plus qu’avec un gardien et deux joueurs de champ, alors qu’il restait quand même un peu plus d’une dizaine de minutes. «On en était alors à 6-2 et forcément, il fallait s’attendre à une avalanche dès cet instant. Nous ne savions pas vraiment quoi faire. On a finalement quitté le terrain. Notre sort était de toute façon scellé.»

«ON NE COMPREND PAS»

Le souci, c’est qu’en plus de voir probablement le résultat se transformer en score de forfait devant la Commission Sportive Nationale, les Morlanwelziens devront s’acquitter d’une amende pour abandon de terrain. «C’est vrai que sur le coup, nous n’y avons pas vraiment pensé. On se serait bien passé de cela. Ce qui s’est passé est regrettable. On se serait de toute façon incliné dans des conditions normales. On reconnaît, sans problème que nos adversaires, parfaitement organisés nous étaient supérieurs. Ce que l’on n’a pas compris, par contre, c’est l’attitude de M. Louai. Nous l’avions pourtant déjà eu à quelques reprises. Tout s’était parfaitement passé jusque-là. On trouvait même qu’il faisait preuve de psychologique. Mais ce dernier vendredi, ce n’était plus du tout le cas, que du contraire.»

En attendant, Morlanwelz stagne à l’antépénultième place. «Je pense que le prochain vendredi de repos va nous faire du bien. Car on devra ensuite enchaîner un match important au Sporting Soignies, qui ne compte que deux points en plus que nous. On se demande toutefois si nous avons bien le niveau de la D2. Peut-être serait-il plus sage de redescendre en D3.»

NICOLAS TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2012 L.F.F.S. / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.