N2A: poursuivre la formation à Sainte-Odile Jeunes Dour tout en visant la D1 à long terme

C’est par surprise que Sainte-Odile Jeunes Dour avait pris connaissance de sa montée en Nationale 2A de l’A.B.F.S. au mois de juin 2017. L’équipe avait terminé troisième en Nationale 3C et s’attendait à repartir pour une nouvelle campagne à ce niveau. Oui mais voilà, suite au refus de BF Dinant, pourtant 2e en Nationale 3B, de retrouver la D2 et au fait qu’Optique Lecocq Dison (3e en Nationale 3D) avait alors déjà entériné la reprise la gestion du matricule de Palermo Hannut, Sainte-Odile a ainsi été l’invité surprise pour rejoindre l’antichambre. Les Hennuyers ont pourtant assumé en bouclant cette campagne au sixième rang, derrière le champion en titre de la Nationale 3C, Rebecq United, mais devant le Sporting Soignies, qui avait terminé second dans la même série en 2016-2017.

«C’est un exercice pleinement réussi», estime Manu Maiolino, membre du binôme gagnant du staff de l’équipe avec Patrick Poli (photo). «Notre travail de formation est récompensé. Il faut savoir que l’on a disputé les dernières rencontres de la saison avec 80% de notre réservoir des espoirs, qui ont pour leur part connu la saison parfaite en réalisant le triplé: championnat et coupe du Hainaut, ainsi que la victoire finale au Challenge Dartevelle.»
Le club a aussi pu compter sur l’expérience de Frédéric Renard. «On a connu un petit creux en fin de premier tour. Mais Fred a su, par son discours et malgré la quarantaine entamée trouver les bons mots pour faire réagir tout le monde. Lui et notre gardien, Laurent Cambraye étaient les seuls véritables expérimentés sur la fin. On leur doit aussi énormément.»

TANER OZER SE REMET A DISPOSITION

Il n’y donc aucune raison pour que l’on assiste à de gros chamboulements au sein du club. «Incorporer encore et toujours nos jeunes sera la priorité. On sait qu’il faudra de nouveau être patient pour ne pas les brûler et pour leur permettre de s’intégrer en toute sérénité. On va également pouvoir compter sur Taner Ozer, qui se remettra à disposition. Des problèmes extra-sportifs ne lui avaient pas permis de terminer le championnat.»

Les trois premiers de la saison écoulée, Hoboken Ster, ZVK Hove et Napoli Stekene ont tous rejoint la D1, mais ce n’est pas pour autant que la Nationale 2A sera plus facile. «Il faudra compter avec Rebecq United, mais aussi Assebroeke, qui a quasi tout dévoré la saison dernière en N3A et sur Magic Thulin, qui s’est renforcé avec des ex-éléments de D1. On espère suivre derrière en lorgnant cette fois le top 5. La D1, on ne la vise de toute façon qu’à long terme avec nos jeunes, qui d’ici là auront pris suffisamment de bouteille. La préparation débutera en août, avec des matchs amicaux face à VDL Manage (N3B), HCTE Cosmos La Hestre (P1) et peut-être encore une équipe.»

NICOLAS TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2012 L.F.F.S. / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.