N2A: Magic Thulin veut garder le bon cap

Magic Thulin était au repos ce dernier vendredi en Nationale 2A de l'A.B.F.S. Malgré tout sans jouer, l'équipe a plutôt réalisé une bonne opération. Sainte-Odile Jeunes Dour qui se situe juste derrière en sixième position a déchanté à Salaam Malines. Rebecq United (4e), au-dessus des Thulinois a aussi perdu à quatre pendant près de 40 minutes suite à l'exclusion de son gardien face aux lanterniers du RC Anderlues. «Nous voilà ainsi un peu plus incrustés dans le top 5, qui demeure l'objectif initial», savoure le coach, Christopher Becker (photo). «Nous sommes toujours invaincus en 2018. Nous avons été nous imposer à Gioventu Morlanwelz, avant d'arracher un bon point à domicile contre Salaam Malines. Il faut savoir que les Malinois ont récupéré deux éléments qui leur avaient permis de jouer le titre la saison passée. Ils vont certainement remonter dans la hiérarchie.»

La performance de Magic Thulin est d'autant plus belle, vu les soucis au niveau de l'infirmerie. «Je me suis retrouvé sans mes deux gardiens blessés, Régis Hermans et Benjamin Bonbled. J'ai donc dû rappeler Florian Lagouche. Maxence Gillot souffre d'une entorse depuis novembre 2017. Quant à Gaëtan Delys, une pubalgie l'oblige à demeurer huit semaines au repos. Le noyau n'étant déjà pas énorme au départ. J'ai moi-même du rejouer. J'ai d'ailleurs inscrit le 3-3 contre Malines. Il faudra s'accrocher.» Mais pour l'instant, l'équipe répond plutôt aux attentes, malgré quelques petites erreurs de parcours. «On a perdus de stupides points. Je pense surtout à notre mach à Napoli Stekene. On menait 1-5 et finalement, nous avons été défaits 8-7. On manque parfois de jugeote. On n'applique pas toujours ce que j'inculque aux entraînements. Pourtant, on bosse bien. On affronte environ toutes les six semaines Selaklean Thulin en match amical. La dernière fois, nous n'avons été battus que 5-4. Même les Brésiliens de l'équipe d'en face nous ont fait des compliments.»

BECKER EN PASSE DE REMPILER
Au point que certains éléments sont suivis de près par Ablak Ouafik, le président de Selaklean. «Mais plutôt pour évoluer avec son équipe française à Douai Gayant. Je ne m'y opposerais pas, mais j'espère alors que ces mêmes joueurs combineraient toujours chez nous. Notre président, Frédéric Saussez serait visiblement partant pour continuer avec moi une troisième saison. En conservant l'ossature, on pourrait alors, via plus de constance faire encore mieux. On verra. Moi aussi j'ai été contacté. Notamment par le Red Star La Louvière, vu qu'Arnaud Siassia arrête au terme de la saison. Mais je suis bien à Magic Thulin, où je vais plus que probablement rempiler.»
Ce vendredi, Magic Thulin reçoit le leader de Hoboken Ster, qui s'était imposé 8-4 avant les fêtes de fin d'année à l'aller. «Mais nous avions perdu dans des circonstances particulières. Un de mes joueurs m'avait lâché. On a mis les choses au point. Si on gagne contre les Anversois, on pourrait relancer le championnat, comme on l'avait fait vis-à-vis de Rebecq United, alors en tête. Ce sera un test important.»

NICOLAS TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2012 L.F.F.S. / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.