N2A: le coach de Rebecq United n’est pas satisfait

C’est par un bilan d'un point sur quatre que Rebecq United a débuté son championnat en Nationale 2A de l’A.B.F.S., ce qui n’enchante guère son coach, Laurent Chaidron. «On a certes arraché un nul d’entrée contre Eurofoot Tervuren qui descendait de D1, mais vu les occasions, on devait l’emporter», déplore ce dernier. «A Sainte-Odile Jeunes Dour par contre, ce fut la débandade. Pourtant, nous étions devant (0-2) après dix minutes. Puis, plus rien. Le fait d’avoir marqué en premier et trop facilement a développé de l’autosuffisance dans le chef de certains. Néanmoins à 6-5 à un peu moins de dix minutes du terme, tout était encore possible. C’est alors qu’Antonio Ferraro s’est vu brandir une seconde jaune sévère. A quatre, on a pris des risques. Ce qui explique ce score final trop sévère

Pour notre interlocuteur, des éléments ne sont pas encore à leur vrai niveau. «Je suis déçu. Physiquement et mentalement, je n’ai pas l’impression d’avoir des gars prêts à de nouveau jouer le haut du panier. Il y a d’énormes manques. L’application n’est actuellement pas idéale. Il va falloir que cela change.»
Il faut dire aussi que le club a perdu deux pions importants. «Bilal El Hafid (voir photo), une pièce maîtresse est parti en D2 à l’Union Belge rejoindre BE Anderlecht. Forcément, son absence se fait ressentir en zone de finition. Quant à Damien Brison, il a pris la direction de la France dans le club d’Ablak Ouafik (N.D.L.R.: ex-président de Selaklean Thulin). C’est aussi une perte. Nous avons donc enrôlé deux nouveaux, qui sont surtout là pour apprendre. Jawad Akodad est un marocain de Bruxelles qui est venu se présenter pour passer des essais. Pour le moment et malgré sa bonne mentalité, il n’a pas encore réussi à reproduire ce qu’il nous a montré durant ses tests. Nous avons aussi affilié Antonio Ferraro, qui provient du club voisin de MFC Rebecq (N3C). Il faut maintenant que les choses se mettent en place, mais pour la majorité du noyau, il y a encore beaucoup de boulot.»

«LE CHAMPIONNAT DEBUTE VENDREDI»

Malgré ce départ manqué, Laurent Chaidron estime son groupe capable de réitérer la même campagne qu’en 2018-2019, qui s’était terminée par un top 5. «Notre championnat va commencer ce vendredi contre Union Wemmel. Mon groupe est bâti pour jouer quelque chose de bien. Il faut, pour cela être plus soudé et se reprendre physiquement.»

NICOLAS TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2012 L.F.F.S. / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.