N2A: l’organisation et le réalisme de Magic Thulin ont eu raison de Saint-Odile Jeunes Dour

Magic Thulin a infligé la première défaite à Sainte-Odile Jeunes Dour à l’occasion du derby borain. Les «Magiciens» ont assurément forgé leur succès grâce à leur remarquable entame de match. Ils se sont montrés réalistes en mettant au fond trois occasions après moins de 20 minutes, avec Quentin Baudour à la baguette. C’était déjà alors le moment pour le duo durois Poli-Maiolino de demander un temps mort, afin de stopper l’hémorragie., ce qui était plutôt bien vu. Leur équipe réduisait ainsi l’écart au meilleur moment, juste avant la pause, par Corroto-Rojo. Cinq minutes après la reprise, toutefois, Denis profitait d’un ballon relâché par Cambraye pour rendre trois buts d’avance à ses couleurs. Saint-Odile ne baissait pas les bras.

En une minute, deux buts tombaient coup sur coup, ramenant ainsi totalement le suspense à un quart d’heure du terme: 3-4. Flairant le danger, Magic Thulin repartait de plus belle (3-5), avant un nouveau rapprochement à 4-5. Les occasions s’enchaînaient d’un camp à l’autre. C’est de nouveau les visiteurs qui faisaient parler leur précision, avec notamment une anticipation de Q. Baudour -l’homme de ce derby- devant Cambraye (4-7). Le portier de Sainte-Odile se faisait exclure pour coup volontaire, laissant ses gants au jeunes Duvivier, âgé de 16 ans. Les pensionnaires de la salle d’Elouges essayaient bien, dans les derniers instants de jouer avec Durieux en possession de balle au poste de gardien volant. A quatre contre cinq, cela a été peine perdue. Thulin qui aura fait preuve d’une belle organisation défensive jusqu’au bout, avec la redoutable paire Valentin-Denis, devant Maffeo, auteur de deux belles parades n’a plus lâché le morceau. Christopher Becker, le coach thulinois ne pouvait que savourer cette victoire. «On a assisté à une belle rencontre. Tactiquement, nous avons réalisé le match qu’il fallait. On était bien en place. Nous avons fait mal à l’adversaire, grâce à nos sorties de «presse» rapides.»

MIEUX QUE LA SECONDE PLACE?

Ce succès permet à Magic Thulin de prendre la seconde place du classement, alors que finalement, malgré la défaite, Sainte-Odile Jeunes Dour se retrouve quatrième à égalité avec ses voisins aux points perdus. Mais au final, on se demande déjà si l’une des deux équipes pourrait briguer davantage. Devant bien au sommet, il reste l’épouvantail du ZVC Assebroeke, qui poursuit sur la lancée de sa dernière compagne de N3A, où les Flandriens n’avaient concédé qu’un point. Actuellement, ils comptent sept succès en autant de matchs, avec huit buts en moyenne inscrits et seulement huit concédés depuis l’entame du championnat. Sans le savoir, les deux clubs borains se battaient déjà vendredi soir uniquement pour tenter de décrocher au mieux le premier accessit. L’avenir nous le dira. En attendant, ce sera place à la Coupe de Belgique vendredi prochain, avec pour Sainte-Odile un déplacement à Mist Wemmel, 4e en compétition flamande dans la région centrale. Pour Magic Thulin, ce sera la visite de ISTB Herent, second en N3A.  

SAINTE-ODILE JEUNES DOUR: 4

MAGIC THULIN: 7

Buts: 5e Q. Baudour (0-1), 12e Q. Baudour (0-2), 17e Valenti (0-3), 24e Corroto-Rojo (1-3), 30e Denis (1-4), 35e Durieux (2-4), 35e El Araichi (3-4), 40e Q. Baudour (3-5), 41e Renard (4-5), 42e Valenti (4-6), 43e Q. Baudour (4-7).

Sainte-Odile Jeunes Dour: Laurent Cambraye (gardien et capitaine), Tommy Duvivier (gardien), Adriano Poli, Clément Corroto-Rojo, Nathan Durieux, Mike Urbain, Hichem Guitoun, Hieronym Renard, Mourad El Araichi, Andrea Schifano; Patrick Poli (coach), Emmanuel Maiolino (adjoint), Olivier Vanoudewater (délégué), Benjamin Demacq (préposé à la table).

Magic Thulin: Alessandro Maffeo (gardien), Benjamin Bonbled (gardien), Quentin Baudour, Malory Denis, Orazio Valenti, Gaëtan Delys (capitaine), Christophe Demory, Aurélien Baudour, Sullivan Baillon, Cyril Declerck; Christopher Becker (coach), Franz Heureux (préposé à la table).,

Cartes jaunes: 20e Valenti, 45e Demory.

Carte rouge: 45e Cambraye.

Arbitre: Haluk Yaman.

NICOLAS TOUSSAINT

Retrouvez l'album photos de ce match sur la page Facebook officielle de la LFFS en cliquant ici

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2012 L.F.F.S. / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.