N2A: 1er succès pour Sainte-Odile Jeunes Dour à Gioventu Morlanwelz, qui a galvaudé en fin de match

Quoi de plus jouissif que de débuter une saison un an à l'avance sur son tableau de marche? C'est le cas du club formateur de Sainte-Odile Jeunes Dour, qui s'est retrouvé cette saison en Nationale 2A de l'A.B.F.S. sans vraiment s'y attendre. Classés troisièmes en Nationale 3C au terme du défunt exercice, un an à peine après avoir célébré  la montée en P1 du Hainaut, les Montois ont profité du retrait des tablettes de Palermo Hannut en Nationale B pour prendre un ticket pour l'antichambre. Ils ont aussi bénéficié du refus du BF Dinant de retenter l'expérience à cet échelon. Un choix bénéfique. Grâce à leur premier succès ce vendredi 8 septembre au MFC Morlanwelz, les ouailles de Patrick Poli occupent le 4e rang, avec un bilan trois points sur quatre. Cela n'a toutefois pas été de tout repos.

Gioventu Morlanwelz, qui aspire juste à tenter de rempiler pour une troisième saison consécutive dans cette division, a donné du fil à retordre. On a assisté à un duel relativement partagé, mais aussi très musclé. Après seulement sept minutes, M. Duret n'a pas hésité a brandir une première carte jaune à Canonne. Ozer a ouvert le score dans la foulée, avant que le premier buteur de la soirée, Ozer ne reçoive aussi un avertissement. Les locaux ont recollé sur une perte de balle de Chantinne. Sur une relance de Cambraye, Ozer a remis les siens aux avants postes. Sans ses recrues Arno Ciuro et Nicolas Renda, Morlanwelz est revenu une nouvelle fois dans le coup. Cela sans qu'un seul penalty aux neuf mètres ne soit accordé, alors que les deux équipes avaient atteint les cinq fautes à cinq grosses minutes de la pause.

DEUX NEUF MÈTRES MANQUÉS
Les formations se sont ensuite neutralisées durant le premier quart d'heure de la reprise, jusqu'à ce que que Dour ne reprenne le commandement. La tension montait d'un cran et sur un tir puissant d'Ozer, Scelso déviait malencontreusement le ballon dans sa propre cage. Cette fois, Morlanwelz allait demeurer sur place. Avec regret. Dans les trois dernières minutes, Cannone voyait un penalty au neuf mètres repoussé par Cambraye, alors que dans ce même exercice, Scelso bottait à côté. Et dire qu'auparavant, Cannone avait aussi trouvé le montant, comme Poli d'ailleurs. «Gioventu» pointe toujours sans victoire après deux matchs et sera, ce prochain vendredi au repos. Sainte-Odile aura, pour sa part l'occasion de se tester réellement face à Salaam Malines, qui a loupé la montée en D1 de peu la saison dernière.   

MFC GIOVENTU MORLANWELZ: 2
FUTSAL SAINTE-ODILE JEUNES DOUR: 4
Buts: 8e Ozer (0-1), 14e Scelso (1-1), 15e Ozer (1-2), 22e Belva (2-2), 40e Gümüs (2-3), 45e Scelso contre son camp (2-4).
MFC Gioventu Morlanwelz: Merveille Siassia (gardien), Lary Greco (capitaine), Massimo Cannone, Sébastien Dequévy, Francesco Circina, Jonathan Belva, Laurent Carette, Giuseppe Losacco, Adriano Scelso, Thomas Colle (gardien); Patrice Scelso (coach), Joseph Maffucci (délégué), Giacomo Bruno (préposé à la table).
Futsal Sainte-Odile Jeunes Dour: Laurent Cambraye (gardien), Taner Ozer (capitaine), Clément Corroto Rojo, Majid Hammada, Adriano Poli, Aurélien Chantinne, Ivan Fernandez Rendon, Omer Gümüs, Luca Seghi (gardien); Patrick Poli (coach), André Golin (adjoint), Angelo Maiolino (délégué), Didier Saussez (préposé à la table).
Cartes jaunes: 7e Cannone, 13e Ozer, 39e Corruto Rojo, 41e A. Scelso.
Arbitre: Luc Duret.

NICOLAS TOUSSAINT

Retrouvez l'album photos de ce match sur la page Facebook officielle de la LFFS en cliquant ICI

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2012 L.F.F.S. / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.