N2: DBM Fléron va devenir Futsal MJ Bibi Liège sous la houlette de Selçuk Ural

DBM Fléron, qui a bouclé un second tour digne quasi d’un champion, va connaître quelques petites modifications la saison prochaine. D’abord, au niveau de sa dénomination. Le matricule 3509 prendra la l’appellation de Futsal MJ Bibi Liège. «Cela fait une dizaine d’années que je suis impliqué au DBM Fléron», explique le capitaine Selçuk Ural (photo). «Lors des dernières saisons, je me suis beaucoup investi pour dénicher des joueurs. Ce fut notamment le cas encore lors de cet exercice, lorsque nous avons dû lancer de jeunes joueurs dans la bagarre, à l’origine de ce second tour phénoménal. Beaucoup proviennent de la Maison de Jeunes «La Bibi» de Liège, où je suis éducateur.

Pendant ce temps, le C.Q. du «DBM», Alain Bartel souhaitait prendre un peu de recul en raison de sa santé. J’ai donc décidé de gérer davantage le matricule en reprenant le poste d’Alain, dont le club restera à jamais le «bébé». Comme bon nombre de joueurs sont passés par la Maison des Jeunes, on a donc rebaptisé le club sous une nouvelle A.S.B.L. et c’est Osman Ural, mon frère qui deviendra président.»
Vu la seconde moitié de saison terminée en boulet de canon, le nouveau comité n’envisage pas de gros changements au sein du noyau. «Les piliers comme le gardien, Dimitri Habran ou Ilyas Ayar seront toujours présents. Mustapha Césur, qui a très peu joué la saison passée en raison d’une blessure sera quasi considéré, du coup comme un renfort. Nous n’avons pu, par contre retenir Allal Messaoui, très prometteur qui rejoindra les promus de Herstal 1453 en D3. A l’inverse, trois joueurs de la Maison des Jeunes intégreront le noyau: Abdi Kahlidi, Barny Marmoud et Adrien Marinacci.»
Le club liégeois qui a pris la septième place en 2017-2018 espère faire un peu mieux. «Si l’on débute le championnat cette fois à l’heure, on peut viser un classement légèrement supérieur, comme le top 5. On mettra l’accent sur l’esprit de famille.»

A DOMICILE A BEYNE?

L’équipe pourrait toutefois quitter l’Espace Sport de Fléron pour jouer ses matchs à domicile ailleurs. «La salle de Fléron est assez glissante et on espère trouver refuge pas très loin à Beyne, où joue notamment à domicile Beyne-Issimo (N.D.L.R.: par ailleurs promus en D2). Quant au coach, Fanis Kounavis, il sera encore des nôtres.»

A noter que les équipes (14) de jeunes du DBM Fléron continueront à évoluer, mais sous un nouveau matricule, qui sera géré par Alain Bartel.

NICOLAS TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2012 L.F.F.S. / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.