MSG Ernage a terminé en tête du «gruppetto»

On a dû se bagarrer jusqu’à la fin en Nationale 3C de l’A.B.F.S. pour sauver sa peau. Pas moins de huit formations ont été concernées par le maintien. Finalement, c’est MSG Ernage qui a terminé en tête de ce «gruppetto» à la sixième place, avec six unités d’avance sur l’Inter Soignies, lanterne rouge. «C’est étrange: on termine à une meilleure position que celle de l’exercice 2016-2017, tout en ayant grappillé moins de points», observe le joueur et C.Q. d’Ernage, Grégory Degeneffe. «Quant au cinquième classé du MFC Rebecq, on compte dix unités de moins. Cela aura été un championnat spécial. On s’attendait à mieux.

Nous avons toutefois réalisé un bon début de second tour, qui nous a permis de gérer pour la fin de championnat. Avec un noyau qui s’est vite réduit, on a dû disputer plusieures rencontres à cinq ou à six, avec un second gardien qui a dû évoluer dans le jeu, comme face aux promus de Chievo La Louvière ou New Team Herstal. Heureusement dans nos périodes plus compliquées, les joueurs moins présents ont commencé à se sentir à nouveau concernés.»
Ernage forme avant tout une famille et le club conservera la majorité de son noyau actuel pour le le futur championnat. «On accueillera juste Patrick Cuypers, qui provient d’un club de P2 ou P3 du Brabant Wallon et que je connais surtout dans le milieu du football. Christophe Crickx viendra sous les conseils de notre joueur, Ernesto Ramada Franca, qui le coache dans la sélection universitaire de football en salle de l’UCL. Deux autres connaissances, avec lesquels on dispute des tournois de sixte pourraient encore venir s’ajouter. On verra. Car l’effectif risque alors d’être un peu trop étoffé. On risquerait de devoir dire à certains de rester chez soi. Et vis-à-vis de ceux qui s’impliquent depuis le début, cela ne serait pas correct.»

DEGENEFFE RETABLI

Notre interlocuteur va également s’y remettre. «Je reviens après des opérations aux ligaments croisés. J’ai repris le football à Mont-Saint-Guibert en disputant quelques matchs avec l’équipe de P3. J’ai préféré ne pas prendre de risque en salle, d’autant que le maintien se profilait. Cette fois débarrassé de tout cela, je serai prêt pour la  campagne à venir.»

Reste à connaître la série dans laquelle évoluera l’équipe. «Nous souhaiterions retrouver les clubs namurois, dont le jeu nous conviendrait mieux que celui assez physique que l’on a connu en N3C avec les Hennuyers. Comme je vais redevenir joueur à part entière, je ne pourrais plus vraiment coacher sur le banc. L’idéal serait de trouver quelqu’un qui s’adapterait à notre mentalité.»

NICOLAS TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2012 L.F.F.S. / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.