Dames: quatre titres d’un coup pour Wombats Anderlues

Si ce sont les filles de Volvo La Calamine qui ont soulevé le dernier trophée de la saison chez les dames en remportant la Coupe de Belgique à l’A.B.F.S., le club des Wombats Anderlues ont aussi marqué les esprits. En plus d’avoir gagné un premier titre de champion du Hainaut, ainsi que la coupe provinciale, la formation anderlusienne est devenue à l’occasion de ses dix ans d’activité championne francophone et ensuite championne de Belgique, suite à sa victoire à Vilvorde contre CSK Everberg. «Nous n’aurions jamais imaginé vivre un exercice aussi riche», avoue la trésorière du club et déléguée de l’équipe, Caroline Béarelle.

«On était à deux doigts de mettre la clé sous le paillasson au terme de la saison passée en raison d’un effectif amoindri, mais les filles n’ont pas voulu lâcher. Via leurs connaissances, on a recruté. C’est ainsi que Sabine Bronckart notamment, ainsi que Maud Coutereels, qui fait partie de l’équipe nationale féminine de football nous ont rejoints.»
Avant cette saison, Wombats Anderlues n’avait jamais rien glané. «Nous étions un peu le «Poulidor» (NDLR: Raymond de son prénom, réputé pour ses nombreuses places d’honneur au tour de France cycliste, sans jamais en avoir remporté un seul) du football en salle, avec souvent des places de dauphin derrière Madry Charleroi. Cette fois, rien ne nous a échappé. Madry a remporté la finale aller des playoffs. Nous avons mis les points sur les «i» au match retour. Quant à cette finale nationale, nous l’avons remportée 4-3, après avoir joué le feu, puisque nous menions 4-1.»
Cette apothéose, le coach et C.Q. de Wombats Anderlues, Etienne Ancart (voir photo) n’a pu la vivre en direct. «Militaire de carrière, il était en mission en Jordanie. C’est moi qui ai, du coup assuré l’intérim. Ces quatre titres, ils sont la récompense d’Etienne, qui s’investit beaucoup pour faire progresser les filles. Cette saison, celles-ci ont pu bénéficier de l’expérience de Maud Coutereels. Malgré son statut d’internationale à l’échelon footballistique, elle reste humble et elle a toujours donné les meilleurs conseils. Elle a beaucoup dialogué avec les plus jeunes sur le placement. Elle est assurément l’une des grandes artisanes de ce magnifique parcours.»

BRONCKART ADVERSAIRE EN SUPERCOUPE

Seule la finale la Coupe de Belgique aura échappé aux «Wombats». «On ne s’était pas inscrite à la compétition, car cela engendrait pas mal de déplacements assez lointains par le passé. Mais vu cette campagne remarquable, on pourrait se réinscrire.»
En attendant, c’est repos jusqu’au prochain match qui sera la Supercoupe, avec un affrontement face à Volvo La Calamine, vainqueur de la Coupe de Belgique le samedi 1er septembre à Vilvorde. «C’est le club que coache notre joueuse Sabine Bronckart. Elle a un contrat avec les Germanophones. Dès lors, nous l’aurons pour une fois comme adversaire. Ce sera forcément un match particulier. Mais dans l’immédiat, nous attendons le retour de Jordanie d’Etienne Ancart. On compte organiser une petite fête, avant de se remettre au boulot.»

TECHNIQUE DE LA FINALE NATIONALE

Wombats Anderlues - CSK Girls Everberg 4-3

Buts: 2e Carlisi (1-0), 18e Carlisi (2-0), 28e Mathu (2-1), 36e Carlisi (3-1), 38e Lorenzi (4-1), 45e Nevejan (4-2), 48e Suenens (4-3).

Wombats Anderlues: Daniella Cattarin (gardienne), Melissa Mereu (capitaine), Sabine Bronckart, Barbara Carlisi, Magdalena Lorenzi, Dorothée Mulas, Julie Ruelle et Lena Vega.

Nicolas TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2012 L.F.F.S. / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.